Miss France 2022 : « A un moment il faut juste se rendre compte de l’évidence »

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés : ,

Elue « Miss France 2022 » ce samedi 11 décembre 2021, Diane Leyre n’était pourtant pas la préférée des téléspectateurs ayant voté. Pour ces derniers, c’était Floriane Bascou Miss Martinique qui aurait dû remporter l’élection suivie par Miss Alsace en 1ère dauphine, Miss Ile-de-France en 2ème dauphine, Miss Tahiti en 3ème dauphine et enfin Miss Normandie en 4ème dauphine. C’est la troisième fois dans l’histoire du concours de beauté que la couronne échappe à la Martinique. Plusieurs internautes ont exprimés leur déception via les réseaux sociaux, voici ci-dessous le texte de l’un d’entre eux :

L’ÉVIDENCE
Une petite dernière pour la route …
Á un moment il faut juste se rendre compte de l’évidence.
Hier soir fut la 3ème fois …et oui la 3ème place de 1ère dauphine.
-1ère fois en 1997 Véronique Caloc face à Sophie Thalmann.
– 2ème fois en 2015 Morgane Edvige face à Iris Mittenaere.
– 3ème fois ce soir Floriane Bascou face Diane Leyre.

Et la « non victoire » de la couronne est d’autant plus particulière hier soir que le public l’avait choisi ELLE, Floriane Bascou la Miss Martinique en tête et cela du début à la fin. Á aucun moment le public n’a plébiscité celle qui a été élue. Á aucun moment ! C’est le jury qui a a fait monter la Miss île de France au sommet et qui a saqué la candidate martiniquaise.

On peut arguer le coup de la question fatale sur Joséphine Baker comme explication, sauf que Floriane Bascou a qui on a tendu le micro au moment même ou lui était posée la question ne l’a réellement pas entendu et ce d’autant plus qu’a aucun moment ni Jean Pierre Foucault, ni Sophie Tellier ne lui on dit que c’est à elle que l’on posait la dite question. Dans l’émotion, désarçonnée à sa décharge elle est restée elle même.

Autre chose, en 1997 Véronique Caloc avait fait un 100% sans fautes, forte d’une solide culture générale, elle n’avait pas trébuché sur les questions, tandis que la gagnante Sophie Thalmann avait été nunuche à plusieurs reprises durant « le concours ».
Là encore c’est le jury qui avait choisi.

Sophie Thalmann n’était tellement pas dans le truc et vraiment nunuche qu’elle n’a pas été capable de représenter son pays la France ni à Miss Monde, ni à Miss Univers.
Á Miss Monde c’est Véronique Caloc qui a été envoyée en tant que 1ère dauphine et elle a terminé 1ère dauphine Miss Monde ce que n’aurait jamais su faire Sophie Thalmann.
Moralité, il faut comprendre et se rendre compte de l’évidence. Nous, notre peuple, n’y sommes pas les bienvenus et ensuite dans le fond dans le machin de la personne qui ne nous aime pas de toutes les façons qu’avons nous à y faire ?

La vraie Victoire pour nous est de la soutenir, elle Floriane Bascou, Belle comme un Coeur l’enfant de notre pays, notre future orthodontiste, de l’encourager à décrocher les étoiles et le firmament, elle ainsi que toute notre jeunesse valeureuse et talentueuse.
La vraie Victoire ne réside pas forcément dans ce que l’on nous donne à penser.

Comme disait à l’époque le fringant feu Docteur Pierre Aliker : «Les martiniquais doivent viser l’excellence dans tout ce qu’ils entreprennent et se garder de se complaire dans une médiocrité paralysante. Ne jamais se contenter de l’à-peu-près ou du « I bon kon sa ».»

Nos VÉRITABLES Excellences restent encore à forger et en tant que peuple elles passent par nos futures forces vives, c’en est même une urgence vitale et nécessaire.
Hauts les cœurs manmay’la !

Le firmament, le Vrai nous attend …😊
Fos épi lanmou

Par Emmanuelle Bramban