Miss India Martinique 2014 : Une année cauchemardesque pour Coralie

Vues : 177

miss-india-martinique-2014-coralie-couta

Alors que la Martinique s’apprête à accueillir Miss India Martinique 2015 au cours de l’élection qui aura lieu ce soir même au Grand Carbet du Parc Aimé Césaire, voici ce que l’on peut lire sur le mur de Coralie Couta, 17 ans, l’actuelle Miss India Martinique :

« Il ne peut pas y avoir une élection de miss India Martinique sans la miss India Martinique… Alors toutes les Miss sont mises a l’honneur et puis Martinique pa ni ayin … et peson’n paka di ayin… DESOLEE MAIS REAGISSEZ … alor la Martinique pa mérité ni ayin alor… BEN BRAVO…. »

Un véritable cauchemar.
Selon Miss India Martinique 2014, son année de règne a été un véritable cauchemar. Alors que le comité était censé tout mettre en place pour qu’elle participe à l’élection Miss India Worldwide, qui s’est déroulée le 15 juin dernier à Dubaï, elle a du financer elle-même son voyage afin d’y participer.Voici le témoignage de la jeune femme dont l’année de règne s’achève en février 2015 :

« Bonjour ! Je me présente : Je suis Miss India Martinique 2014 et je voudrais faire passer un message pour montrer comment le comité Miss India m’a traitée. Je tiens à souligner mon absence à l’élection de Miss India Martique 2015 ce soir au grand carbet du parc floral . En effet étant Miss India Martinique 2014 je n’ai à aucun moment été conviée à la remise de ma couronne. Sont invitées, les Miss : New York, Trinidad, Guadeloupe, Guyane … »

Des désaccords à la pelle.
« Le comité organisateur et moi-même avons eu de nombreux désaccords : Le comité souhaitait que je paye l’intégralité de mon voyage pour Dubaï lors de l’élection Miss India Worldwide . Alors que ces frais devaient être à leur charge , ils ne m’ont fournie aucun accessoire n’y vêtement pour mes manifestations en tant que Miss , toutes les dépenses étant prises en charge par ma famille » .

Tout pour évincer la jeune Miss.
« De plus je ne bénéficiais plus à la dernière minute d’aucun accompagnateur; ce qui normalement était obligatoire et validé après mon élection . En outre j’ai appris que je devais payer l’intégralité de mes robes de soirée nécessaires à l’élection internationale deux semaines avant mon départ » .

« Ayant fini par réussir à financier ce déplacement grâce au Conseil Général , Régional et le Comité du Tourisme, le comité Miss India a décidé de façon insidieuse de me retirer mon titre ».

Le titre de Miss India Martinique 2014 a été enlevé à la jeune femme car, explique t-elle, sa famille et elle-même ont découvert que le comité « magouillait dans son dos »; son tort étant de s’être manifestée.

« Alors que la franchise ne coûtait que 2500 euros ils nous ont fait croire que la franchise valait 5000 euros . Par rapport aux nombreux problèmes avec ce comité j’ai cherché à être en contact avec le directeur de Miss India Worldwide. Après leur avoir demandé plusieurs fois j’ai du chercher moi même le numéro du directeur ».

Sa participation à l’élection de Dubaï n’a donc été rendue possible que grâce au directeur de Miss Worldwide qui lui a lui-même indiqué la marche à suivre; une expérience très enrichissante pour la jeune Miss, esseulée.

Coralie regrette tout de même de ne pas avoir été invitée à l’élection 2015 ce soir. « Comment peut-il y avoir une élection Miss India Martinique 2015 sans la présence de Miss India Martinique 2014 pour transmettre sa couronne » déclare-t-elle !


8 commentaires :

  1. Pakagadéw

    C’est vraiment du foutage de gueule ah ouais la Martinique N’AVANCE VRAIMENT PAS! Même pour la culture ils bougent pas leur cul!

  2. elisabeth

    elle a tout a fait raison la culture indienne a ete trop etouffer en martinique il faut sa change .Evoluer un peu indien chinois neg blanc ba tout le monde en chance

  3. Orlay

    Coralie Couta a eu le courage et la franchise de le dire. Elle n’est pas la seule dans le cas. Exploiter ainsi la crédulité des miss et des parents méritent de déposer plainte pour cette escroquerie déguisée. Les filles sont bernées. Les responsables de ce type d’organisation leur font miroiter un tas de promesses et au bout du compte il n’y a rien. Des sommes exorbitantes sont versées en effet par les parents. Il y a eu un cas où le comité a réservé son hôtel, voyagé alors que la 1ère dauphine, qui devait présenter le concours de miss caraïbe, n’avait pas de billet, ne savait pas où elle allait dormir, c’est sa mère qui s’est occupée de son départ et a exigé un hôtel pour elle et ce qui s’en suit.

  4. Close

    Alicia Close à été Élue Mini Miss India Martinique 2013 , cette jeune n a jamais été conviè à leurs différentes manifrstations l année de son élection , elle n a pas été convier non plus en 2014 afin de transmettre sa couronne… Grande interrogation sut cette organisation

Les commentaires sont fermés