Moana Luu : La martiniquaise contrainte de démissionner de son poste à Essence Magazine aux USA ?

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique, Monde, Monde
Mots clés : ,

La martiniquaise Moana Luu, aurait démissionner de son poste en tant  responsable du contenu éditorial à Essence Magazine, selon une information publiée par le groupe Black Female Anonymous, qui a lancé une pétition en ligne réclamant la démission de plusieurs cadres supérieurs de l’entreprise.

Le groupe s’est félicité d’avoir obtenu satisfaction quatre jours après la mise en ligne de sa pétition et affirme dans un communiqué la démission de plusieurs cadres supérieurs d’Essence Magazine, dont la Martiniquaise, Moana Luu et le directeur de l’entreprise, Richelieu Dennis. L’affaire fait grand bruit aux USA.

Moana Luu, la fierté des martiniquais. En février 2019, elle déclarait : « Le chemin entre les rêves et le succès existe. Puissiez-vous avoir la vision de le trouver, le courage d’y aller et la persévérance de le suivre ». Un discours prononcé à l’occasion de la cérémonie des «Black Women In Hollywood Awards», qui s’est tenue au Beverly Wilshire Hotel en Californie.

Mais selon Black Female Anonymous, Moana serait à l’origine d’une ambiance toxique au travail et d’intimidation.

« Moana Luu, responsable du contenu éditorial à Essence , embauchée par Dennis en raison d’une relation personnelle, est également abusive envers le personnel éditorial d’Essence. Après que le personnel ait subi près d’un an d’intimidation sur leur lieu de travail par Moana et l’impact négatif sur l’entreprise, un membre du personnel a envoyé une plainte anonyme à Dennis et Ebanks. Au lieu d’enquêter sur les performances de Moana, ils ont lancé un interrogatoire sur le personnel avec le soutien de la direction informatique. L’incident a renforcé la toxicité de l’esprit d’entreprise et a conduit à la démission de femmes noires encore très éprouvées » peut-on lire dans la pétition qui a récolté à ce jour plus de 2500 signatures.

Quatre jours après la mise en ligne de la pétition, le groupe s’est félicité des récentes démissions mais Essence a nié toutes leurs allégations.