Mort de George Floyd : Derek Chauvin arrêté, accusé d’homicide involontaire, les terrifiantes conclusions de l’autopsie

La mort de George Floyd a sensibilisé des personnalités locales et nationales et déclenchée un sentiment de colère aux Etats-Unis et dans le monde. Un grand nombre de d’américains demandaient l’arrestation de Derek Chauvin. Une enquête fédérale est en cours dirigée par le ministère de la Justice et par le Federal Bureau of Investigation, après la mort brutale lundi 25 mai, de George Floyd, un afro-américain de 46 ans.

Après la flambée de violence dans plusieurs villes des États-Unis suite au décès de George Floyd, l’officier de police mis en cause, Derek Chauvin a finalement été arrêté. L’officier de Minneapolis a été filmé son genou coincé sur le cou de George Floyd avant qu’il ne meut par asphyxie. L’agent de sécurité est en détention et a été accusé de meurtre, a déclaré vendredi le procureur du comté de Hennepin, Mike Freeman.

« Nous avons été en mesure de rassembler les preuves dont nous avons besoin », a indiqué Mike Freeman lors d’une conférence de presse. « Hier après-midi, nous n’avions pas tout ce dont nous avions besoin. Nous l’avons maintenant trouvé. »

Derek Chauvin, 44 ans, est accusé de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire, coupable au deuxième degré. Selon les lois du Minnesota, le meurtre au troisième degré implique «la perpétration d’un acte éminemment dangereux pour les autres et la preuve d’un esprit dépravé» mais sans intention de provoquer la mort.

Les autres officiers impliqués dans l’arrestation sont Thomas Lane, Tou Thao et J. Alexander Kueng. Le procureur Mike Freeman a déclaré vendredi qu’il prévoyait des accusations pour les autres officiers sans plus de précisions.

Le médecin légiste de New York a précisé que la mort était un homicide. La plainte, publiée ce vendredi, accuse Derek Chauvin d’avoir gardé son genou sur le cou de George Floyd pendant huit minutes et 46 secondes, y compris pendant près de trois minutes après que George Floyd soit décédé.

Selon la plainte, les conclusions préliminaires du médecin légiste du comté de Hennepin ne se prononce pas pour un diagnostic d’étranglement, mais suggère que les problèmes cardiaques sous jacents de George Floyd, combinés à la pression policière et aux «substances intoxicantes potentielles dans son corps», ont probablement provoqué sa mort.

Dans un communiqué la famille de George Floyd prend note de cette arrestation, une première étape en attendant une vraie justice : «Nous nous attendions à une accusation de meurtre au premier degré. Nous voulons une accusation de meurtre au premier degré. Et nous voulons voir les autres officiers arrêtés », ont-ils déclaré dans un communiqué publié par leur avocat Ben Crump.

Le Président Donald Trump a tweeté ce mercredi : « La justice sera rendue ».

Après trois jours de manifestations, de protestations, d’incendies de nombreux bâtiments ont été détruits. Parmi ces bâtiments qui ont été ravagés se trouvait l’un des commissariats de police de Minneapolis, il a été incendié jeudi soir.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Facebook captured d’écran C’news Actus Dothy