Mort de George Floyd : Le chef de la police de Houston demande à Trump de la « fermer»

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

Le chef de la police de Houston, au Texas, Art Acevedo, s’est désolidarisé lundi de Donald Trump, lui conseillant de se taire s’il n’a rien de « constructif » à dire.

« Permettez-moi de dire ceci au Président des États-Unis, au nom des chefs de police de ce pays : s’il vous plaît, si vous n’avez rien de constructif à dire, fermez votre bouche. Ce n’est pas Hollywood. C’est la vraie vie. Des vies sont en danger et je demande à la population d’être aux côtés de la police, de rester unis», a-t-il déclaré sur CNN.

Huston est la ville où est née l’afro-américain, George Floyd, tué asphixié par un policier blanc lors de son interpellation à Minneapolis.

La vidéo de la déclaration d’Art Acevedo, vêtu de son uniforme de policier, a été postée par Christiane Amanpour, la journaliste de CNN qui l’a interviewé. Elle a déjà enregistré 1,8 million de vues sur tweeter.

Hier à Houston, 8 minutes et 46 secondes de silence ont été observées par des fidèles, la durée pendant laquelle l’officier de police blanc a gardé un genou sur le cou de George Floyd, entraînant sa mort par asphyxie.

Depuis le décès tragique de cet afro-américain, de violentes manifestations ont éclaté d’abord a Minneapolis puis dans le reste du pays y compris devant la Maison Blanche, obligeant les services secrets à la protection des personnalités, à mettre vendredi à l’abri le président Trump, dans un bunker souterrain.

Les manifestants réclament justice pour George Floyd et dénoncent les violences policières dans le pays.

Lundi, le Président américain a demandé par visioconférence à tous les gouverneurs des États d’user de « tactiques agressives » contre les manifestants malgré les émeutes qui ne cessent de s’étendre à travers le pays.

« Vous devez dominer, sinon ils vous marcheront dessus et vous ressemblerez à des connards. Vous devez arrêter les gens, les traquer, les mettre en prison pendant 10 ans, et vous n’aurez plus jamais ce bordel », a dit Trump aux gouverneurs, selon CBS.