Mort de George Floyd : Yannick Noah regrette « le silence » des sportifs blancs

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France, People, Sportifs
Mots clés :

Yannick Noah, dernier vainqueur français de tennis à Roland-Garros, a regretté dimanche « le silence » des sportifs blancs, après la mort de l’afro-américain, George Floyd, par un policier blanc à Minneapolis dans le Minnesota.

Ce meurtre raciste a suscité une vague d’indignation et des manifestations partout dans le monde, sous la bannière du mouvement « Black Lives Matter » (La vie des Noirs compte).
L’ancien tennisman réagissait dimanche sur France 2, aux violences policières et au racisme envers les Noirs.

« Leur silence me gêne, ça va plus loin que ça », a déclaré l’ex-vainqueur de Roland-Garros, qui vient de fêter ses 60 ans.

« C’est bien que les jeunes s’en occupent, mais moi ce qui me gêne c’est que ce sont tous des métis ou des noirs », a-t-il constaté.

Père de cinq enfants, Yannick Noah, issu d’un couple mixte, son père Camerounais et sa mère française, blanche, a fait observer « en tant que métis » il était rassuré « qu’assez rapidement on parle d’injustice. »

« Oui, c’est un noir, ça arrive depuis toujours, mais là tout d’un coup, il y a aussi les jeunes blancs, une jeune génération qui réalise qu’il s’agit de leur avenir à eux, ils ne veulent pas vivre dans ce monde-là », s’est réjouit Yannick Noah,