Mort de Jonnhy Hallyday : La star avait chanté en Martinique et en Guadeloupe

Vues : 797

La France est en deuil. Son rockeur le plus célèbre, Johnny Hallyday, vient de nous quitter. Il est décédé des suites d’un cancer, dans la nuit du 5 décembre à l’âge de 74 ans. Les réseaux sociaux sont en émois et sur toutes les plates-formes, les hommages de fans en pleurs fleurissent.

Emmanuel Macron, l’un de ses plus grands fans a déclaré sur twitter :

La mort de Johnny a provoqué une onde de choc jusqu’en Martinique où ses fans sont nombreux. Et ils étaient effectivement plusieurs milliers en février 1999 au show de ce monstre sacré.

Le concert avait eu lieu au stade Pierre Aliker à Dillon à Fort de France dans une ambiance électrique. Un évènement dont se souviennent encore les quelques 7000 fans venus entonner les plus grands succès de la star. Le chanteur s’était ensuite produit en Guadeloupe, au stade de Baie-Mahault.

Autre séjour en Martinique pour des raisons de santé.

Johny Hallyday était revenu en Martinique en août 2012 pour subir des examens à l’hôpital Pierre Zobda Quitman à la Meynard à Fort de France dans le service de cardiologie et de bronchologie. Dans un premier temps brièvement hospitalisé à Saint-Barthélémy puis en Guadeloupe pour une crise de tachycardie, il avait ensuite été emmené à Fort de France. La star âgée alors de 69 ans souffrait d’une insuffisance respiratoire liée à une bronchite avaient révélé ses proches. Il avait été placé en réanimation et les rumeurs les plus folles avaient couru sur son état de santé. Son entourage avait dû rassurer tout le monde.

Ci-dessous, le communiqué émouvant annonçant le décès du rockeur rédigé par son épouse Laeticia, :

« Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017.
J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus.

Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rockeur qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment.

Mon homme n’est plus. Le papa de nos deux petites filles, Jade et Joy, est parti. Le papa de Laura et David a fermé ses yeux. Ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes.

Aujourd’hui, par respect et par amour pour cet homme extraordinaire qui fut le mien pendant plus de 22 ans, pour perpétuer sa passion de la vie, des sensations fortes, des émotions sans demi-mesure, nous unissons tous nos prières, et nos coeurs. Nous pensons à lui si fort qu’il restera à jamais à nos cotés, aux cotés de ceux qui l’écoutent, le chantent et le chérissent depuis toujours.
Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant. »

La toute première télé de Johnny en 1960, il avait 17 ans :

Photo : Twitter Guillaume Pley


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *