Mort de Victorine : Le suspect d’origine martiniquaise avoue avoir eu une violente altercation avant de tuer la jeune fille

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés :

L’étau se resserre autour du suspect Ludovic B., placé en garde à vue ce mardi après-midi. Dans le quartier des Fougères, où réside également Ludovic B. c’est encore la consternation.

Les langues se délient et tous ceux qui ont connus l’homme d’origine martiniquaise sont encore surpris. Dans le quotidien en ligne Le Parisien, c’est un collègue, habitant de Villefontaine dans l’Isère, qui travaille dans la même société de transports que le suspect, qui le décrit comme un jeune homme sociable. L’homme ancien chauffeur-livreur comme le suspect, se rappelle de leur dernière conversation, quand tous les deux ils échangeaient au sujet du meurtre de Victorine. « J’espère qu’ils vont le retrouver » avouait Ludovic B. qui dans le même temps « esquivait un peu le sujet » se souvient son ex-collègue. Encore « abasourdi », l’homme raconte au Parisien que Ludovic B. : « aimait bien rigoler dans le travail, qu’il profitait de la vie et partait en vacances ». « Ça commençait à rouler pour lui, il était heureux d’être papa. Il me posait plein de questions » poursuit son ancien collègue qui reste étonné depuis l’arrestation de son voisin.

D’après cet homme, le suspect aurait même participé samedi dernier à la marche blanche en mémoire de la jeune femme de 19 ans, dont le corps a été retrouvé dans un petit cours d’eau, non loin de la place des Fayards.

C’est en fin de semaine dernière que l’enquête a progressé, grâce aux gendarmes de la section de recherches de Grenoble ce qui a permis l’arrestation de Ludovic B.. Depuis, selon la presse nationale, le suspect serait passé aux aveux et selons ses dires, c’est suite à une altercation avec la victime, le 28 septembre que Ludovic B. aurait tué Victorine. L’homme se serait mis «en colère» après une discussion bien animée avec la jeune fille.

Gabriella Forbes