Mutations de professeurs pédophiles en Outre-mer : les «populations des Outre-mer exigent des explications»

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

«Avant on mutait discrètement les professeurs pédophiles et si possible dans les Outre-mer, comme ça c’était loin et on n’en entendait plus parler»… avait déclaré Ségolène Royal, ancienne ministre déléguée à l’Enseignement Scolaire, le mois dernier sur RMC en réaction à l’affaire Matzneff.

Le député de Guyane Gabriel Serville a ainsi a demandé des explications lors des questions au Gouvernement. Il affirmé que les «populations d’Outre-mer exigent des explications».

Mutations de professeurs pédophiles en Outre-mer, NOUS VOULONS SAVOIR !
Suite aux propos tenus par Ségolène Royal au micro de Jean-Jacques Bourdin et face à ce qui pourrait bien être un scandale d’Etat, j’ai demandé des explications au Gouvernement.
Loin de nous rassurer, le ministre de l’éducation s’est contenté de botter en touche.

En l’absence de réponse, je demanderai la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur ces affirmations scandaleuses et criminelles.

Nous exigeons des garanties quant à la sécurité présente et passée de nos 700 000 élèves !

Ecoutez l’intervention de du député Guyanais Gabriel Serville : « Avant on mutait discrètement les professeurs pédophiles et si possible dans les Outre-mer. Avant c’est quand exactement ? On c’est qui exactement ? Les pédophiles c’est qui exactement ? »