Nelson Mandela est décédé à 95 ans

Vues : 3

Mandela

« Je n’étais pas un messie, mais un homme ordinaire qui était devenu un leader en raison de circonstances extraordinaires. » disait-il. Nelson Mandela, l’ancien Président sud africain est mort aujourd’hui dans la soirée. Un jeudi 5 décembre qu’on pourrait qualifier de « Jeudi noir ».

En effet, deux grands hommes nous ont quitté aujourd’hui. Après, la triste annonce du décès de Pierre Aliker ce matin, c’est cette figure emblématique de la fin de l’Apartheid qui s’éteint des suites d’une infection pulmonaire. Âgé de 95 ans, il avait déjà été hospitalisé 4 fois en l’espace de 6 mois et avait considérablement réduit ses apparitions publiques dû à son affaiblissement extrême.

Nelson Mandela a mené toute sa vie un interminable combat. D’abord Politique, puis contre la maladie… Premier Président noir d’Afrique du Sud, il est le devenu le symbole du militantisme, de la lutte contre la discrimination raciale, et le symbole de l’homme qui se sacrifie pour ses idées. Condamné à perpétuité en 1962, il fut emprisonné au pénitencier de Johannesburg pendant 27 ans. Libéré le 11 février 1990, il était aussi le plus ancien prisonnier politique du monde.

Mandela reçoit le prix Nobel de la paix en 1993, avant de devenir en 1994, le premier président noir du pays. « Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat » a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma, ajoutant que les drapeaux seraient en berne à partir de vendredi et jusqu’aux obsèques.

Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.La politique peut être renforcée par la musique, mais la musique a une puissance qui défie la politique. Les hommes qui prennent de grands risques doivent s’attendre à en supporter souvent les lourdes conséquences. Une nation arc-en-ciel, en paix avec elle-même et avec le monde. Que règne la liberté. Car jamais le soleil ne s’est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.L’éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. Un cœur bon et un bon esprit forment toujours une formidable combinaison.Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse.Il ne peut y avoir plus vive révélation de l’âme d’une société que la manière dont elle traite ses enfants. L’argent ne créera pas le succès, c’est la liberté d’en gagner qui le fera. Des gens courageux ne craignent pas le pardon, au nom de la paix. Tout homme ou toute institution qui essaieront de me voler ma dignité perdront. Je n’étais pas un messie, mais un homme ordinaire qui était devenu un leader en raison de circonstances extraordinaires. NELSON MADIBA MANDELA (1918-2013)

R.I.P Madiba, symbole de la Paix…