Nelson William 21 ans tué par balles au Marin

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Il s’appelait Nelson William et avait 21 ans. Hier, il a été tué par balles au Marin, à la cité Garifuna. Les habitants sont encore sous le choc après les coups de feu tirés dans la cité.

Le jeune homme qui venait d’arriver en Martinique pour passer quelques jours de vacances n’a pas survécu à sa blessure à la tête. Il est décédé hier aux urgences de l’hôpital.

L’autre jeune blessé dans la fusillade est toujours hospitalisé.

Le tireur n’a toujours pas été interpellé, il est activement recherché par les forces de l’ordre.

Une tragédie que déplore « Le CVAM, Centre de Valorisation des Acteurs de la Médiation ».

Selon Fabrice Coulis, Président du CVAM « il importe également que les parlementaires ultramarins s’accordent pour relancer le travail initié lors de la XIVe législature, pour obtenir une commission d’enquête sur la Détention, l’usage et le trafic des armes à feu en Martinique et en Guadeloupe ».

« Le CVAM, Centre de Valorisation des Acteurs de la Médiation, déplore la fusillade qui s’est déroulée ce samedi 6 juillet 2019 à la cité Garifuna au Marin. Au bilan, 1 mort et 1 blessé.

Cette nouvelle tragédie met en évidence l’impérieuse nécessité de trouver une issue à la circulation des armes à feu en Martinique ainsi que le besoin de trouver des remparts à la violence, notamment dans les quartiers socialement en souffrance.

Le CVAM souligne les évidentes carences en matière de sécurité en Martinique et en appelle à la responsabilité de la classe politique et des bailleurs sociaux pour mobiliser localement les moyens proportionnés, en vue de mener des actions de proximité préventives et de médiation afin d’endiguer ce fléau.

Il importe également que les parlementaires ultramarins s’accordent pour relancer le travail initié lors de la XIVe législature, pour obtenir une commission d’enquête sur la Détention, l’usage et le trafic des armes à feu en Martinique et en Guadeloupe.

Aussi, les experts du CVAM, réitèrent leur volonté commune de participer à l’élaboration de solutions et, se tiennent à la disposition tous des acteurs publics pour travailler ensemble à l’édification d’une Martinique plus sécuritaire où il ferait bon vivre ensemble.

Fabrice COULIS
Président du CVAM
Formateur, Consultant, Auditeur
Expert des Politiques Publiques de Sécurité »
F T G Y Y R

Photo : Facebook