Netflix : Bob Marley gênait en Jamaïque, qui voulait sa mort en 1976 ?

Bob Marley a été assassiné par la Central Investigation Agency (CIA) en 1981 et l’assaut lancé dans sa résidence pour l’assassiner en 1976, serait dû à un complot mafio-politique.

Le romancier jamaïcain Marlon James a son idée sur le machiavélique complot pour tuer « Jah » Bob Marley. Il l’a condensée dans un épais ouvrage de 854 pages : « A Brief History of Seven Killing » qui remporte le Man Booker Prize (le Goncourt américain), pour « Brève histoire de sept meurtres » en 2015.

La tentative d’assassinat menée par un gang de six hommes contre le « roi du reggae » jamaïcain, qui force le passage de son portail, le soir du 3 décembre 1976 dans une banlieue de Kingston, le romancier jamaïcain Marlon James, la relate avec force de détails dans « A Brief History of Seven Killings» paru en 2014, chez Albin Michel. Au 56, Hope Road à Kingston (actuel Tuff Gong), six tueurs armés rentrent de force dans la résidence du chanteur et tirent sur le groupe en pleine répétition. Une balle se loge dans le bras gauche de Bob Marley et une autre touche sa femme Rita à la tête, sans la tuer.

De cette histoire réelle et en s’inspirant de l’ouvrage « Brève histoire de sept meurtres », Netflix, l’entreprise de films et de séries télévisées sur le Net en a fait un film.
Cet épisode fait partie d’une série de huit modules lancés ce vendredi 12 octobre 2018.
La série « ReMastered » sur Netflix revient sur huit histoires mystérieuses de chanteurs emblématiques du XXème siècle.

Le premier numéro de « ReMastered » décrit la tentative de meurtre sur le chanteur jamaïcain, Bob Marley. Cet épisode s’intitule « Who Shot the Sheriff » (en référence d’une chanson écrite en 1973 et reprise par Eric Clapton). En 1976, la Jamaïque est dirigée par Michael Manley du Parti National du Peuple (PNP) avec comme principal ennemi, Edward Seaga, du parti travailliste (JLP). Le soir de l’attentat, le chanteur Bob Marley devait participer au concert gratuit « Smile Jamaïca » sur invitation du Premier ministre Michael Manley. Selon la rumeur Bob Marley « roulerait » pour le PNP. Ce qui n’a jamais été prouvé.

Après 42 ans, la tentative d’assassinat de Bob Marley demeure encore un mystère non résolu.

L’artiste jamaïcain, auteur, compositeur, interprète né à Saint Ann est décédé le 11 mai 1981 à Miami (Floride) d’un cancer généralisé. Il avait 36 ​​ans. Il restera le symbole du mouvement rastafari et l’cône de la contestation contre toutes les oppressions. Bob Marley était à l’époque, le premier artiste issu d’un pays du tiers monde à connaître un succès planétaire. Le chanteur de reggae a vendu plus de 200 millions de disques dans le monde.

« ReMastered », la série produite par les frères Zimbalist et les réalisateurs Barbara Kopple, Brian Oakes, Stuart Sender, BJ Perlmutt et Sam Cullman présentera d’autres personnalités de la musique et des groupes connus tels Johnny Cash, Jam Master Jay, Victor Jara, Sam Cooke et The Miami Showband.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesThe Guardian/Quote ambition/montage images C’news Actus Dothy