Nicolas Sarkozy en Martinique en janvier 2011

Vues : 1

nicolas-sarkozy-3

L’Élysée l’a confirmé officiellement, même si c’était un secret de polichinelle. À l’agenda du président de la République début janvier, figure un déplacement aux Antilles.

En effet, Nicolas Sarkozy a prévu une visite en Martinique et en Guadeloupe du 7 au 9 janvier 2011, sans doute accompagné de son épouse Carla Bruni, selon quelques indiscrétions.

nicolas-et-carla-sarkozy-4

Ainsi, pour commencer l’année 2011 qui est l’année de l’Outre-Mer, le chef de l’État passera deux jours en Martinique, le vendredi 7 et samedi 8 janvier où il abordera la question du tourisme. Les 8 et 9 janvier, il sera en Guadeloupe pour évoquer l’agriculture, notamment l’agroalimentaire. C’est à l’issue de cette journée qu’il adressera officiellement ses vœux aux ultras-marins.

nicolas-sarkozy-et-barack-obama

Mais, pas le temps de faire du tourisme au soleil car le soir-même, le président s’envolera pour Washington où il rencontrera son homologue américain Barack Obama, avec qui il s’entretiendra notamment de la préparation du G8 et du G20 présidés par la France.

nicolas-sarkozy-g-20

Depuis le 12 novembre 2010 et ceci pendant une année, la France préside le G20, le forum des vingt premières économiques mondiales. Durant toute l’année 2011, elle assurera aussi la présidence du G8 (les puissances occidentales, plus la Russie et le Japon).

Crédit photos : Nicolas Sarkozy – comité de soutien 2012

Mise à jour du 04 janvier 2011

L’Elysée a confirmé que le président de la République serait accompagné de son épouse Carla Bruni-Sarkozy lors de son déplacement aux Antilles du 07 au 09 janvier 2011.
L’avion du couple présidentiel est attendu vendredi 07 janvier à 15 h 45 à l’aéroport international de Fort-de-France Aimé-Césaire.

Dans la suite du président, il y aura Brice Hortefeux, Marie-Luce Penchard, Frédéric Lefèvre (en tant que secrétaire d’Etat au Tourisme), Bruno Lemaire (ministre de l’Agriculture), Jean-François Copé (patron de l’UMP), Daniel Maximin (commissaire de l’année des outre-mer français), le commissaire au développement endogène, Jean-Rémi Cauquil (que Nicolas Sarkozy installera) ou encore Patrick Karam (invité mais dont il n’est pas sûr qu’il sera du voyage).

A l’aéroport, le président recevra un accueil militaire et républicain et, indique l’Elysée, « tous ceux qui veulent venir accueillir le président et son épouse sont invités ».

Le Château leur conseille toutefois d’être à l’aéroport dès 15 heures ou 15 h 15. Il semble que l’on compte beaucoup sur l’effet Carla pour réussir cette arrivée populaire.

Le président doit ensuite rencontrer la famille de Thierry Dol, cet ingénieur martiniquais de 28 ans, originaire du François, pris en otage (avec six autres employés d’AREVA et Vinci) au Niger en septembre dernier.

Après une nuit au Cap Est, Nicolas Sarkozy doit présider samedi matin une table ronde sur le tourisme et le développement économique à l’hôtel de la Batelière. « On n’est pas là pour faire des annonces fracassantes, indique un conseiller du président, mais une table ronde sérieuse avec des professionnels, des élus locaux (Et Serge Letchimy s’y est beaucoup impliqué) et les acteurs de l’Etat au meilleur niveau d’expertise. » Le conseiller a tout de même admis qu’il pourrait y avoir « quelques annonces ».

L’avion présidentiel est ensuite attendu en Guadeloupe à 13 h 40. Là encore, est prévu un accueil militaire et républicain avec la même invitation qu’en Martinique à la population si elle souhaite venir accueillir le président et son épouse (le public est invité à se rendre à Pôle Caraïbes dès 13 heures, 13 h 15).

Source : www.martinique.franceantilles.fr