Noël et jour de l’an : bientôt la fin de ces jours fériés en Outre-mer ?!

Vues : 39

Aux termes d’un amendement à la loi Macron voté par l’Assemblée nationale ce samedi 14 février, les jours fériés correspondant à des fêtes catholiques pourront être remplacés en Outre-mer, par des « jours fériés locaux », sur décision préfectorale.

Ce texte, proposé par la députée socialiste de la Réunion Erika Bareigts et d’autres élus d’Outre-mer, pourrait entrer en vigueur que lorsque la loi Macron aura été promulguée.

Cet amendement prévoit donc pour les départements et régions d’Outre-mer la possibilité de remplacer des jours fériés nationaux par des « jours fériés spécifiques à chaque collectivité », afin de respecter la diversité culturelle et religieuse.

Erika-Bareigts

 

Initialement, Erika Bareigts visait le lundi de Pâques, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, l’Assomption (15 août) et la Toussaint. Mais la version finalement votée indique simplement, à l’initiative des socialistes, que ne pourront pas être remplacés les jours fériés républicains (1er et 8 mai, 14 juillet et 11 novembre) ce qui permettrait donc de remplacer aussi Noël et le jour de l’An.

Selon la député réunionnaise qui a proposé ce texte :

Il existe un paradoxe de fait dans une République laïque à donner un statut légal aux seules fêtes d’une religion, bien que celle-ci ait un caractère fortement majoritaire dans la population. Ce paradoxe est renforcé dans les départements d’Outre-mer où le fait et l’histoire religieux sont parfois de nature bien différente.