« Non à la privatisation de l’eau martiniquaise, oui à l’accès à l’eau pour tous les citoyens martiniquais »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Dans un communiqué envoyé à notre rédaction, les organisations syndicales d’Odyssi disent « Non à la privatisation de l’eau martiniquaise, oui à l’accès à l’eau pour tous les citoyens martiniquais ».

Les agents d’Odyssi indiquent « déplorer la gestion actuelle de la ressource qui se solde par l’absence d’eau au robinet pour de nombreux concitoyens martiniquais » dans leur communiqué

« Nos élus ont fait le choix de laisser s’amplifier une situation de quasi-monopole. Aujourd’hui, l’enjeu se situe sur les 4 irréductibles et dernières communes de l’ile, encore en gestion publique. Des stratégies sont mises en œuvre, quitte à priver VOLONTAIREMENT des milliers de martiniquais d’eau potable, en dépit de la situation sanitaire actuelle » indique le communiqué.

Les agents d’Odissy réagissent suite aux dernières mobilisations qui ont eu lieu en Martinique par les abonnés qui souhaitaient se faire entendre. En effet des opérations coup de points avaient eu lieu devant le siège d’Odyssi. Les organisations syndicales interpellent « tous les martiniquais et les invitent à ne pas se tromper de cible. Il ne sert à rien d’agresser de simples salariés, eux-mêmes citoyens martiniquais, usagers et victimes de cette situation, qui se donnent tous les jours pour assurer leurs missions de service public et ce quel que soit l’opérateur dont ils dépendent » …

LES AGENTS D’ODYSSI, salariés de L’UNIQUE opérateur PUBLIC de l’eau à la Martinique, mais avant tout USAGERS de l’eau en tant que citoyens martiniquais, déplorent la gestion actuelle de la ressource. Gestion qui se solde par l’absence d’eau au robinet pour de nombreux concitoyens.

Nous répéterons sans cesse qu’il faut bannir le profit et la monétisation de l’eau. Les agents d’Odyssi sont à l’œuvre tous les jours pour donner de l’eau à la population mais aussi pour l’assainir. Nous comprenons parfaitement le mécontentement et la gravité des conséquences liées au manque d’eau. Les agents d’ODYSSI que nous sommes n’ont aucun intérêt à priver volontairement les habitants de la Martinique d’une ressource aussi vitale que l’eau.
Aujourd’hui, nous constatons que les politiques martiniquais, pourtant garants de l’intérêt général de la Martinique et de sa population, sont dans leur grande majorité absents du débat et n’assument pas leurs obligations. Pourquoi ? A QUI PROFITE LE CRIME ?

Nos élus ont fait le choix de laisser s’amplifier une situation de quasi-monopole.
Aujourd’hui, l’enjeu se situe sur les 4 irréductibles et dernières communes de l’ile, encore en gestion publique. Des stratégies sont mises en œuvre, quitte à priver VOLONTAIREMENT des milliers de martiniquais d’eau potable, en dépit de la situation sanitaire actuelle.

Nous interpellons tous les martiniquais et les invitons à ne pas se tromper de cible. Il ne sert à rien d’agresser de simples salariés, eux-mêmes citoyens martiniquais, usagers et victimes de cette situation, qui se donnent tous les jours pour assurer leurs missions de service public et ce quel que soit l’opérateur dont ils dépendent. Nous vous informons que 20% de nos collègues sont impactés tous les jours par ces mêmes coupures dans le centre et le sud.
C’est ensemble, en tant que citoyens, usagers, contribuables et surtout ELECTEURS de la Martinique, que nous devons demander à nos élus de tous bords, de défendre l’intérêt de la Martinique et de sa population, par une gestion publique de l’eau efficace et juste, conformément à leurs engagements politiques et citoyens.

Population Martiniquaise, nous sommes à vos côtés pour défendre un accès équitable à l’eau. N’ayez aucune crainte nous ferons tout ce qu’il faut pour que chacun assume ses responsabilités afin d’arrêter de pénaliser le peuple Martiniquais.
LES ORGANISATIONS SYNDICALES ET L’ENSEMBLE DU PERSONNEL D’ODYSSI