« Non à l’hôpital indigne ! »

Vues : 2408

Par Catherine Conconne, Sénatrice de Martinique

Je suis allée visiter l’ancien hôpital du Lamentin la semaine dernière à l’invitation du maire de la commune. Ce que j’y ai vu m’a profondément bouleversée.

Deux bâtiments accueillent encore des patients : l’un héberge le service d’hémodialyse et l’autre, un service de gériatrie. Ce petit bout d’hôpital encore en fonctionnement se dresse au milieu de ruines squattées par des toxicomanes et des prostituées qui cohabitent avec les malades et les personnels hospitaliers.

Le bâtiment d’hémodialyse est dans un état de délabrement absolument inacceptable : les murs ont moisi, des fuites d’eau obligent les personnels à placer des seaux un peu partout pour recueillir la pluie, les ascenseurs ne fonctionnent pas et l’odeur d’humidité prend aux tripes…

Le bâtiment de gériatrie est, lui aussi, régulièrement inondé par la pluie. Et, plus grave : les patients n’ont pas le minimum nécessaire au respect de leur dignité malgré la bienveillance et la motivation de l’équipe à qui je renouvelle tout mon soutien. Ils n’ont pas d’eau chaude et toutes les chambres n’ont pas la lumière !

Il est inacceptable, en Martinique, d’assister à ce spectacle honteux ! Nous savons tous les difficultés financières que traverse le CHUM mais cela ne peut servir d’excuse à un traitement indigne des patients et des personnels.

Je demande donc à la direction de l’hôpital la mise en place rapide d’un calendrier pour le déménagement de ces services qui n’a que trop tardé et, dans l’attente, la réalisation des quelques investissements de base qui permettront d’améliorer considérablement le quotidien des occupants de ce site.

Catherine Conconne
Sénatrice de Martinique