« Nous ne sommes ni vos moutons, ni vos esclaves … »


Publié dans : Actualites, People
Mots clés :
Vues : 62

Réaction d’un internaute suite à l’annonce de la grève générale en Martinique lancée par la CSTM, prévue ce mardi 31 mars.


Monsieur CAMBUSY,

Je me permets de prendre ma plume car je pense qu’il serait temps que la population vous réponde car j’ai l’impression profonde que vous nous prenez pour des moutons…

Vous pensez réellement pouvoir prendre en otage toute une population à votre guise afin de satisfaire votre égo dans un but de gloire personnelle.

Vous appelez à une grève générale afin de soutenir un employé de la fourrière qui aurait détruit son outils de travail en l’occurrence un camion d’une valeur de 150 000 euros et surtout le véhicule d’un client d’une valeur de 19 000 euros.
Je dois comprendre que si il était employé de l’une de vos deux sociétés de conseil juridique celle du Lamentin ou du Marin, vous ne l’auriez pas licencié…

Vos trouvez aussi donc inadmissible qu’un employeur pour une fois ne licencie pas pour de fausses raisons économiques mais peut-être à cause de la mise en péril régulière de 8 autres emplois…

Je vous pose une question: À quoi servent donc les syndicats?

Préserver l’emploi du plus grand nombre face au patronat ou prétexter du moindre licenciement justifié ou pas pour faire couler une entreprise dans un contexte économique déjà si fragile.

Mobiliser une population contre la vie chère oui, mais nous prendre en otage pour sauver un emploi, faut pas nous prendre pour des cons… C’est pas le soldat Ryan non plus!!!

Et puis les lettres ouvertes à votre attention visibles sur contact-entreprises.com ne sont que preuves de votre mauvaise foi.
Ce salarié se permet même aujourd’hui de menacer au coutelas les salariés non grévistes jusque près de chez eux.

Et puis quoi encore…

Ne venez pas pleurer sur un média douteux abonné maintenant aux buzz whatsapp les plus minables pour apeurer une population déjà si traumatisée par les grèves de carburant à répétitions et à la stabilité professionnelle et financière si fragiles pour des motifs si futiles.

Vous êtes à mes yeux un irresponsable avide de reconnaissance à la tête d’une armée qui a perdu ses convictions.

Au lieu de risquer l’emploi de 8 employés supplémentaires et de jouer à la loterie les emploi de 400 000 autres qui n’ont rien à voir dans ce conflit, faites preuve d’intelligence et laisser cette population travailler…

Nous ne sommes ni vos moutons, ni vos esclaves..

Cordialement.

Un Martiniquais, travailleur, en colère…

Rcm Accessoires J-c


18 commentaires :

  1. COTE

    ces gens sont hors du temps et des réalités d’aujourd’hui c’est d’ailleurs à cause de ces gens que nos jeunes cerveaux partent!

  2. Jean Michel

    Je ne connais pas bien le contexte mais qu’edt ce qu’on à voir la dedans pour en payer les conséquences? Le syndicalisme est utile mais est vraiment utilisé a mauvais essient.

  3. Christelle

    Entièrement d’accord avec vous ! Et si nos compatriotes prenaient un tant soit peu le temps de pousser la réflexion, ils éviteraient de suivre cette « armée sans convictions ». Ne laissons pas une horde de gens irresponsables dicter nos comportements !

  4. laurence

    Je ne peux qu’applaudir cette personne qui a eu le courage se dire haut et fort ce que certains pense.

    Bravo

  5. celui qui va vous en........

    vous être pathétique vous le patronna pour envoyé des méssages aussi inconscient vous qui fait votre fortune sur la tete des travailleurs sachez que se que vous semé vous les récoltés a bon entendeur salut

  6. Anaphase

    Mais sans patronnat, pas d’entreprise, pas de salaire, donc ASSEDIC et RSA…

    Il faut être réaliste.

    Gueuler pour gueuler ça sert à rien.

    Une grève doit être utile. Là c’est du foutage de gueule…. Il y a les Prud hommes pour les licenciements abusifs…. Collectez vous pour lui offrir une bonne défense au lieu de faire ch….. les autres …..

  7. paindoux

    @ celui qui va vous en…….
    Êtes-vous sûr de comprendre votre propre commentaire ?
    En tout cas, en ce qui me concerne, je n’ai rien compris et tout cela me fait dire que vous ne faites que suivre les mots d’ordre de certains syndicats comme des moutons.

  8. Joyce

    Un martiniquais travailleur et en colère.
    L’êtes vous vraiment ?
    Avez-vous les informations correctes ?
    Savez-vous dans quelle condition physique ou mentale était ce salarié ?

    Vous êtes bien esclave du système colonialiste puisque tout ce que dit le colon la patonnat est parole d’évangile.
    Oui maitre, vous avez raison maître.
    La solidarité entre travailleur. Vous en faites quoi. Tant que nous ne sommes concernés directement la population est toujours pris en otage. Alors que vous l’êtes déjà au quotidien : obliger de subir les embouteillages tous les jours, obliger d’aller dans leur hypermarché pour dépenser le maigre salaire obtenu, obliger d’attendre dans une file d’attente pour faire de l’essence a la moindre rumeur. Vous l’esclave et le mouton de qui?

    Sachez « travailleur martiniquais en colère » qu’un leader syndical n’appelle pas à la grève. C’est au cours d’une assemblée générale que cette décision est prise. Sachez qu’un secretaire synfical n’est que le porte parole des salariés

    Moi suis en colere, de lire tous ces propos diffamatoires sans chercher a avoir l’information correcte.

    Yo par la vreye roch deye mangot vet

    1. Spiritain

      Je suis un travailleur -ancien responsable syndical- à la retraite.
      Je constate depuis des années’ que nous sommes en train scier la branche sur laquelle nous sommes assis.
      Quand nous sortirons de notre « RÊVE Partie », nous serons désolés de nous rendre compte que nous avons le cul par terre, et en plus, les fesses toutes nues sur le béton.
      Alors, continuons le combat…. Chaque année, des dizaines d’entreprises ferment dans ce pays, pour raisons économiques.
      Je terminerai en rappelant qu’il y a 10 ans, j’exortais vivement mes enfants qui gagnent TRÈS bien leur vie à l’étranger, pourqu’ils viennent s’installer en Martinique… Depuis 3 ou 4 ans, je ne leur en parle même plus….
      Bon vent Monsieur Cambuzi, vous avez entre les mains, la destinée de la Martinique.

    2. Matthieu

      Voilà Joyce. Voilà exactement votre niveau.

      Vous pensez encore vivre la colonisation. Vous pensez être des soi-disants esclaves révoltés se battant pour la liberté du peuple.

      Il ne faudra pas prendre d’embouteillages ? Il ne faudrait pas travailler pour « eux » ? Que devrions-nous faire ? Être tous des indépendants ? Ou travailler dans vos TPE ? Et puis, quoi d’autres ? Il ne faudrait pas aller au centre commercial ? Vous ne faites pas de l’essence ? Vous essayez de nous faire croire que vous ne consommez rien peut-être ?

      Si c’est votre cas, bravo cher monsieur. Mais sachez aussi que votre leader syndical « qui ne décide de rien » fais régulièrement ses courses à Carrefour Génipa monsieur. Alors avant de parler d’esclaves et de moutons, vous devriez vérifier si votre leader n’est pas un « nègre de maison » bien content d’y être.

  9. fab

    La CSTM est un syndicat inconscient et irresponsable conduit par des personnes qui ont perdu le sens de l’intérêt général, pour ne pas dire le sens de la réalité culturelle, économique et sociale de ce pays

  10. marre de

    J ai été syndiqué il y a 20 ans et lorsque je me suis rendu compte que les responsables syndicaux n avait qu’ une seule motivation : emmerder les patrons j ai arrete de militer. Nos syndicats sont des aboyeurs sans propositions concretes ni pour les salariés ni pour l emploi. Alors arrêtez de faire subir les martiniquais pour des intérêts mineurs SVP messieurs les syndicalistes. Pensez a ceux qui souffrent de mauvaise santé, chômage, drogue et des syndicats fonctionnaires… C est facile de grever lorsqu on est fonctionnaire et représentant syndical…le salaire est garantie mais pour les autres salariés ils perdent journée, salaires, participent a la destruction d emplois. Syndicalistes proposez des solutions rationnels et on vous aimera..Marre de vous

  11. Henry

    Il y a une grande différence entre greve generale et blocage blocage c est quand on .n a pas de force on empeche les gens qui veulent travailler à travailler bref bcq de moutons le suivent

Les commentaires sont fermés