« On adopte un ton grave, catastrophique » : Les consignes du préfet de Guadeloupe à l’ARS font polémique

Un extrait de la dernière conférence de presse du préfet de Guadeloupe fait le tour des réseaux sociaux. Dans la séquence, extraite de la conférence de presse pour annoncer un nouveau et diffusée hier sur Facebook, on l’entend donner des consignes à la directrice de l’ARS, ne sachant pas qu’il est enregistré : « On adopte un ton grave, catastrophique, pas moralisateur mais juste catastrophique ».

Le préfet a décidé la mise en place d’un nouveau confinement en Guadeloupe à partir de ce mercredi 4 aout. Annonce faite hier lors d’une conférence de presse. Mais une séquence  choque les internautes.  « Scène hallucinante lors de la conférence de presse annonçant un nouveau confinement en Guadeloupe. Le préfet de Guadeloupe dicte les consignes à la directrice de l’ARS » écrit un internaute !

Dans le live diffusé sur la page de la Préfecture de Guadeloupe, on voit le préfet se pencher vers la directrice de l’ARS avant le début de la conférence de presse, pensant qu’il ne serait pas entendu. Malheureusement pour lui, les micros des journalistes étaient déjà ouverts. On entend le préfet lui dire : « On adopte un ton grave et catastrophique, pas moralisateur, mais juste catastrophique ».

La vidéo est largement partagée sur les réseaux sociaux et relayée par des politiques opposées au pass sanitaire.

« La communication morbide des autorités prise en flagrant délit d’indécence. Cette volonté d’angoisse permanente est la clé de voûte du populisme étatique » a tweeté Nicols Dupont-Aignan.