« On blâme, on juge Kalash durement parce qu’il est connu mais c’est un homme, un père, un ami », les soutiens du chanteur s’élèvent contre les détracteurs

Après la folle équipée du chanteur Kevin Valleray alias Kalash, les messages de soutien ont été très rares sur le Net. Alors que l’artiste est une star internationale, depuis samedi dernier, il est devenu un indésirable. Pourtant, malgré les charges contre lui, le jeune père de famille reste pour la justice un présumé innocent. En métropole, où la star réside, la Team Kalash, malmenée depuis deux jours, tient bon et l’antillaise Queeny Niikov comme la nantaise Laura Maillard ont voulu aujourd’hui s’exprimer sur des faits qui mettent en cause le rappeur Kalash.

Vendedi 15 mars, l’américain Drake invitait le martiniquais Kalash sur la scène de l’AccorHotels Arena où il se produisait. Une consécration pour le rappeur antillais, Laura Maillard de la Team Kalash, raconte : «Je n’étais pas présente au concert de Drake mais au vu de ses story instagram, il était joyeux et taquin comme à son habitude ».

Seulement au milieu de la nuit, pour des raisons que l’on ignore encore, l’interprète de Bando au volant de sa porshe, enchaîne des accrochages qui sont filmés par des passants sur les Champs-Elysées.  Finalement des policiers interviennet et procèdent à une arrestation musclée du chanteur. Aurait-il paniqué en voyant les agents de l’ordre, selon Laura Maillard « Peur, je ne sais pas mais un ras-le-bol sûrement. Cela doit être fatiguant de toujours être contrôlé pour un oui ou pour un non ».

La Team Kalash soutient l’artiste qui a été immédiatement placé en garde à vue : « Je ne sais pas ce qui a déclenché tout cela mais il est vrai que Kalash n’est pas aimé des forces de l’ordre. Dès qu’il fait une simple sortie il y a souvent des policiers qui s’en prennent à lui. Il est possible que quelque chose l’ai énervé avant tout ça. »

La nantaise est fan du martiniquais, et Laura Maillard qui le suit depuis 8 ans, peut parler en toute objectivité de Kevin, assure t-elle : « Ce n’est pas quelqu’un de violent. Je le connais bien, c’est un homme à l’écoute. Il est gentil et drôle, Kalash ne s’énerve pas pour rien ».

La martiniquaise Queeny Niikov qui a raté le concert de son idole, se désole « c’est embêtant mais il reste un homme… Et je serais, comme tous les membres de la Team, avec lui comme nous l’avons toujours été ».

Comme Clara Kata, la manager et amie de Kalash, Laura Maillard est dévastée en voyant l’arrestation du jeune père de famille : « Cela m’a brisé le cœur. Il a fait une erreur mais il reste un homme. Mais c’est un père de famille, il l’assumera. On n’a pas le droit de juger ».

« Cette nuit vers 2h du matin comme beaucoup, j’ai reçu des videos qui m’ont brisé le cœur sincèrement. Il est vrai que selon les vidéos Kalash serait aurait tord mais il n’a blessé, ni tué personnes. On vit dans un monde ou règne la méchanceté et la jalousie. L’enfer est sur terre depuis bien longtemps et encore plus avec les réseaux sociaux. Kalash avant d’être Kalash c’est Kévin un homme un être humain comme vous et moi. C’est aussi un fils, un frère, un ami et un Papa tout le monde fait des erreurs dans la vie mais qui sommes nous pour juger? Il a fait une erreur il assumera en tant qu’Homme ! Je trouve ça tellement petit et triste de blâmer un homme parce qu’il est un artiste connu alors que dans les rues il y a des pédophiles des violeurs des meurtriers. Je voudrais aussi leur dire que Clara sa Manageur n’y est pour rien, il faut arrêter de l’accuser et de l’insulter elle est sa manager, oui pas son maître. La Team Kalash et moi même sommes attristés c’est humain ce n’est pas parce qu’il a fait une erreur, que l’on cautionne cela, mais nous l’aimons pour l’artiste qu’il est, l’homme qu’il est. Alors oui, nous avons le droit d’être triste par ce qu’il se passe. »

« Toujours présente pour le King ! Foss #FreeKalash (Queeny Niikov)

Propos recueillis par Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images LM/C’news Actus Dothy