« On ne peut pas arrêter les fichés S à titre préventif mais les gilets jaunes oui … »

fusillade-strasbourg

Depuis la fusillade de Strasbourg qui a fait plusieurs victimes dont 3 morts, sur Facebook, les abonnés des pages appartenant aux gilets jaunes, sont persuadés que l’attentat est un acte de diversion manigancé par le gouvernement.

« On ne peut pas arrêter les fichés S à titre préventif mais les gilets jaunes oui … »

Il faut qu’on m’explique comment une personne fiché S connue des services de la police peut se rendre au coeur du marché de noël de Strasbourg avec une arme, alors qu’un gilet jaune n’arrive pas a rentré dans Paris avec une paire de ciseaux

Sur les réseaux sociaux le doute a pris le dessus. Sur Twitter ou encore Facebook les publications se ressemblent :

Après cette attaque le gouvernement a porté le niveau du plan Vigipirate à « urgence attentat », a annoncé le ministre de l’Intérieur.

Cette mesure comprend « la mise en place de contrôles renforcés aux frontières, et des contrôles renforcés sur l’ensemble des marchés de Noël en France pour éviter le risque de mimétisme », a indiqué Christophe Castaner.

Cet attentat signe-t-il la fin des gilets jaunes et l’annulation de l’Acte 5 prévu ce samedi 15 décembre dans toute la France ?