« On peut faire ce qu’on veut dans ce pays » le cri de colère des usagers de la CFTU Mozaïk


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 1009

« Seules 5 lignes sur 60 circulent … » Depuis trois jours, c’est le même son de cloche du côté de la direction de la CFTU Mozaïk. Les dépôts de bus du réseau sont bloqués par des sous traitants qui contestent la réorganisation du marché de transport urbain.

Quand aux usagers de Mozaïk, ils n’en peuvent plus de ses blocages à répétition. Même si cette fois-ci, la paralysie du réseau provient de « personnes extérieurs ». Pour eux les conséquences sont les mêmes, ils devront se débrouiller pour se déplacer.

La CFTU indique que le blocage des dépôts de bus relève du trouble à l’ordre publique et promet d’agir en tant voulu si la situation n’évolue pas dans un sens favorable. Et ce jeudi 5 mars, les choses n’ont pas bougés, les dépôts sont toujours bloqués.

Aujourd’hui les usagers sont en colère et ils veulent que les autorités compétentes réagissent pour que les bus reprennent du service immédiatement. Sur leur page Facebook « Usagers de la CFTU Mozaïk » ils expriment leur mécontentement :

Nous sommes sidérés par ce qui se passe aujourd’hui. Quelques patrons décident de bloquer des dépôts de bus et ils le font en toute impunité. Voilà trois jours qu’ils font ce coup de force et aucune autorité ne montent au créneau NI MARTINIQUE TRANSPORT ni LES ÉLUS DE LA CACEM. On peut faire ce qu’on veut dans ce pays….