Opération de la police des pêches contres les braconniers d’oursins blanc en Martinique

Vues : 3

Après constatations par les services de l’État de la pêche d’oursins blancs répétée par des braconniers sur certains secteurs, il a été mené ce jour, sous la coordination de la Direction de la Mer, une action de police des pêches menée conjointement par l’unité littorale des affaires Maritimes, la Gendarmerie Nationale et la Police de l’Environnement dans le secteur de la Baie des Anglais, secteur par ailleurs inclus dans le cantonnement de pêche de St Luce.

L’objectif de cette opération de police des pêches était de faire cesser le braconnage, de relever l’ensemble des infractions à la pêche maritime et de saisir les oursins blancs ainsi illégalement pêchés en mer. La lutte contre le braconnage en mer est en effet une priorité de contrôle pour la Direction de la Mer au même titre que la lutte contre la pratique de la pêche maritime dans des zones interdites à tout type de pêche.

Dans un souci de préservation des stocks d’oursins blancs (chadrons), et sauf autorisations spécifiques délivrées aux seuls professionnels de la pêche par la Direction de la Mer et sur de courtes périodes, la pêche de cette espèce est interdite dans toutes les eaux bordant la Martinique.

Cette opération a donné lieu à la constatation de 2 PV d’infractions à la police des pêches et 1 PV d’infraction relatif à la détention de stupéfiant, à la saisie de 200 kg d’oursins blancs qui ont été immédiatement remis dans leur milieu naturel.