Opération Pays Propre : 12.20 tonnes de déchets collectées sur nos plages !

Vues : 302

C’est le premier bilan spectaculaire de la 14ieme édition « Opération Pays Propre » de 3 jours, organisée par l’association « Entreprises et Environnement » du 24 au 26 novembre 2017 sur plus de 21 sites sélectionnés sur toute la Martinique, de Sainte Anne à Saint Pierre, de Base Pointe au Vauclin.

« Cette opération rassemble des particuliers et des entreprises (chefs d’entreprise et salariés) pour une opération de nettoyage de sites remarquables et de plages en Martinique. L’objectif de cette action est de sensibiliser à la réduction de déchets et à leur impact environnemental et touristique pour la Martinique. » nous indique dans son rapport Domitille GAS, chargée de mission de l’association.

Votre reporter People Bokay engagé et dévoué était sur 2 sites pour participer et vous rapporter des images de ces bénévoles qui ont décidé de passer leur week-end à nettoyer les plages plutôt que d’aller se dorer la pilule un cocktail à la main sous un cocotier (pour cette fois) ! Ces participants engagés : salariés d’entreprises ou particuliers, tous se sentent très concernés par les problèmes de ces nombreux déchets qui gâchent parfois les belles carte postales des superbes plages de la Martinique.

Ainsi vendredi après-midi, nous étions à Cap Chevalier (commune de Sainte Anne), équipés de nos gants, casquettes, et T shirts « Opération Propre » que nous sommes fiers de porter et de montrer, car l’objectif est aussi de convaincre les autres de se joindre à cette cause…

Nous arrivons sur la plage sauvage et isolée de Anse la Balle, qui serait d’autant plus magnifique si déjà on n’observait de nombreux déchets qui jonchent le sable. Mais rien de tel pour nous motiver encore plus !

Après une pause photo des bénévoles (des particuliers et des salariés du groupe Fontaine, Green Technologie, ADEME pour ce jour là, voir liste des entreprises plus bas), l’équipe des nettoyeurs ratissent la plage et la végétation du littorale où l’on déniche bouteilles en plastiques, chaussures, tongs, jouets, tuyaux, bouées, et autres objets parfois surprenant de notre vie quotidienne et que la mer nous a « rendu ». Une fois les déchets rassemblés, il fallu les transporter par dessus le talus rocheux qui domine la plage puis porter les sacs (parfois assez lourds) sur plusieurs centaines de mètres à une endroit accessible pour que des agents de l’Office National de la Forêt puisse venir les récupérer. Nous sommes épuisés par ce portage mais à l’annonce des 290 ks pesés par Domitille (notre chef d’expédition ce jour là), c’est bien la satisfaction qui l’emporte.

Nous apprendrons le lendemain que 44 bénévoles (aidés par le fameux « Bébèche » et son bateau) ont ramené 1,5 tonnes de déchets depuis le site de la Baie des Anglais ! Et que dire des 2 tonnes récupérés au Tombeau des Caraïbes sur la commune du Prêcheur ?

« Comme chaque année, nous avons ramassé beaucoup de plastique (bouteilles, bouchons, bidons) et micro-déchets qui ont des conséquences catastrophiques sur la biodiversité !
Mais aussi, du verre et toujours autant de filets, cordages et autres déchets liés à l’activité de pêche.

Nous avons trouvé beaucoup de déchets automobiles : pneus, batteries, pare-chocs…
Nous sommes également intervenus sur quelques décharges sauvages qui sont encore bien trop nombreuses en Martinique ! », nous précise l’association  «Entreprises et Environnement » dans son rapport.

Dimanche matin cette fois, votre reporter People Bokay était sur le sentier du littoral du Diamant où le club de Rugby local a réuni toutes les générations dans un grand jeu de nettoyage de 5 à 60 ans ! Tout le monde a gagné avec encore 220 kilos ramassés et portés jusqu’à la benne au niveau de « la taupinière ».

« Avec ce nouveau chiffre de 12,20 tonnes, les Opérations Pays Propre comptabilisent un total de plus de 179 tonnes de déchets récoltés depuis leur lancement en 2010. » conclue Domitille de l’association organisatrice dans son rapport.

L’aventure continuera donc, avec une 15ème édition en mars 2018 et la mobilisation peut encore s’amplifier. Et n’oublions pas que chacun d’entre nous peut tous les jours aussi contribuer à réduire le problème à la source en réduisant nos déchets par le tri chez nous et sur nos lieux de travail, par le composte, et en stoppant les décharges sauvages qui finissent souvent dans la mer à cause de la pluie et les eaux de ruissellement.

Outre les nombreux anonymes tels que Emilie, Amelie, Quentin…, citons les participants actifs de cette opération car ils le méritent bien :

– Les salariés de 14 entreprises que nous citons : ADEME, Green Technologie, GBH, la SMAC, Sablières de Fond Canonville, Carrefour Cluny, la SARA, Groupe Fontaine SARL, Havas Publidom, Comabat, Guez Caraïbe, Assurance Outremer, Exco et la SAMAC.

– 4 établissements scolaires ont également participé : Collège Place d’Armes2, LPR André Aliker, Collège E.Saldes et Lycée LP Dumas Jean Joseph.

– L’Office National des Forêts (ONF) partenaire important pour identifier les sites à nettoyer ou encadré des bénévoles sur certains sites de nettoyage et aidé à l’évacuation des déchets.

– Le SMTVD, Cap Nord et Alizé Environnement apportent leur soutien dans la gestion des déchets.

– 5 communes ont répondu à l’appel pour identifier des sites, évacuer les déchets et fournir des sacs poubelles : Le François, Le Robert, Sainte-Anne, Le Prêcheur et Saint-Pierre.

Photos et article : Fabrice Morel
https://www.facebook.com/fabricemorel.photos.videos/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *