Où en est le projet d’installation du Cyclotron en Martinique ?

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Lors d’une conférence de presse ce jeudi 10 octobre, Alfred Marie-Jeanne a fait le point sur les avancées du projet d’installation du Cyclotron en Martinique :

« Vu l’importance cruciale de ce projet pour la santé, et l’intérêt manifeste des Martiniquais, j’ai tenu à vous convier à cette conférence, pour vous faire part des plus récents développements relatifs à l’installation du cyclotron. Avant de donner la parole à Monsieur Benjamin GAREL et à Monsieur Francis CAROLE, je voudrais vous faire un bref rappel des trois étapes essentielles et des trois principes qui encadrent ce projet.

Vous vous rappelez certainement que l’une de mes premières décisions, prise en avril 2016, fut de financer entièrement le projet cyclotron, pour un montant total de 11 millions d’euros. Ce financement est destiné à l’achat du cyclotron et des enceintes blindées et aussi pour la construction du bâtiment spécifique qui abritera ces équipements. Un tel niveau d’engagement reflète l’importance attachée à ce projet.

C’est précisément ce qui a été dit aux différents Ministres de la santé que j’ai rencontrés à ce sujet en 2016, en 2017 et en 2018. L’engagement du Ministère à financer l’équipement médical de fin de chaine, a été confirmé à chaque fois : c’est-à-dire l’achat du Pet-scan, qui pour mémoire, coûterait environ trois millions d’euros.

L’étape suivante a été celle de mettre en place avec le CHU de Martinique les moyens de conduire ce projet. Le choix avait d’abord été fait, d’une procédure de marché global de performance, qui au final s’est révélée par trop couteuse et hasardeuse. L’absence de concurrence dans ce secteur conduisant les opérateurs à exagérer leurs coûts de production.

Ainsi, comme vous le détailleront Messieurs CAROLE et GAREL, il a fallu mettre au point un meilleur portage, qui engage davantage, le CHUM dans le fonctionnement de cet équipement avec une équipe hospitalière spécialisée dédiée. Parmi les étapes concrètes réalisées, sachez que le cyclotron et les enceintes blindées ont fait l’objet d’un appel d’offres séparé et ont été acquis. Les formations des personnels dédiés à cette tâche commenceront très prochainement L’achèvement des travaux est prévu en fin 2020.

Par ailleurs, je tiens à vous rappeler les trois principes qui nous guident dans la conduite de ce projet. Le premier principe, c’est le souci de la Collectivité Territoriale pour la santé des Martiniquais… Le deuxième principe, c’est la confirmation de notre engagement et de notre détermination bien que la santé ne soit pas une compétence directe de la Collectivité… Le troisième principe qui nous a poussé à agir, c’est la forte prévalence des cancers dans notre pays et l’amélioration obligatoire de leur prise en charge, autant en matière de prévention, de détection précoce, que de soins…

Reste aux équipes qui en ont la charge, à poursuivre la mise en oeuvre de ce projet capital pour la Martinique. Je leur fais totale confiance. Je vous remercie de votre attention. Mèsi An Pil, Mèsi An Chay,

Alfred Marie-Jeanne Président de la Collectivité Territoriale de Martinique »