Parcoursup 2019 : bilan de la procédure d’inscription dans l’Académie Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés :

Cette année la procédure a mieux fonctionné et plus vite grâce à un calendrier raccourci. Cela a permis de créer un climat plus serein dans les lycées : 3 028 lycéennes et lycéens ont accepté une proposition soit 81,4 % de celles et ceux qui ont reçu une proposition.

Les chiffres clés de la procédure Parcoursup dans l’académie de Martinique :

4 721 places disponibles sur Parcoursup
5 441 candidats ont confirmé au moins un vœu en phase principale et/ou complémentaire
4 596 candidats ont reçu au moins une proposition tout au long de la procédure
3 718 candidats ont accepté au moins une proposition d’admission tout au long de la procédure
3 733 lycéens ont reçu une proposition d’admission soit 81,2 % de ceux ayant confirmé un vœu
3 028 lycéens ont accepté une proposition soit 81,4 % de ceux qui ont reçu une proposition

Focus sur l’accompagnement de la Commission Académique d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAAES) auprès des candidates et candidats sans solution :

L’académie de Martinique, comme en 2018, a réuni les membres de la CAAES à 6 reprises entre mai et septembre 2019 et, via le Service Académique d’Information et d’Orientation (SAIO), a tout mis en œuvre pour conseiller, accompagner et faire des propositions aux candidats. L’accompagnement personnalisé des candidats sans proposition d’admission ou ayant des besoins spécifiques est au cœur du Plan étudiants :

Dès le 15 mai 2019, les candidats ayant des besoins spécifiques (situation de handicap ou médicale, charge de famille, sportif de haut-niveau) ont pu solliciter les recteurs pour faire valoir le droit au réexamen de leur dossier mis en place par la loi ORE.
Depuis le 6 juillet 2019, les candidats sans proposition d’admission ont pu demander l’accompagnement individualisé de la CAAES pour trouver la proposition la plus adaptée à leur projet.
Dans l’académie de Martinique près de 170 candidats ont fait l’objet d’un accompagnement par la CAAES, et tous ont reçu une proposition avant la rentrée de septembre 2019.

Focus sur la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur :

L’enjeu de la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur est au cœur de la loi ORE : il se décline à travers le renforcement de l’accès des bacheliers boursiers à l’enseignement supérieur, de l’accès des bacheliers professionnels et technologiques aux filières courtes et de la mobilité étudiante.

· Les lycéens boursiers :

1337 lycéens boursiers de l’académie de Martinique ont reçu au moins une proposition d’admission (sur un total de 4 596, soit 29%)

· Les bacheliers technologiques et professionnels :

Sur un total de 3 733 bacheliers (dont 2167 bacheliers généraux) :

890 bacheliers technologiques ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 24 % des bacheliers de l’académie ayant reçu au moins une proposition
676 bacheliers professionnels ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 18% des bacheliers de l’académie ayant reçu au moins une proposition.

Avant la mise en place de Parcoursup, les bacheliers technologiques et professionnels étaient dans l’académie comme au plan national insuffisamment représentés dans les filières sélectives (IUT et STS) alors même qu’ils plaçaient ces filières courtes et professionnalisantes en tête de leurs vœux. La politique de l’académie de Martinique a rendu prioritaire l’accès des bacheliers professionnels dans les BTS et des bacheliers technologiques dans les DUT.

Chiffres clés nationaux :

14.742 formations inscrites en 2019 (13 208 en 2018) soit près de 50 000 places supplémentaires proposées aux candidats ;
897 956 candidats, soit 10,6% de candidats supplémentaires ;
2, 9 millions de propositions reçues au total, soit + 19,7% par rapport à 2018 (+ 474 127 propositions) ;
606 864 candidats ont accepté une proposition ;
+ 23. 590 candidats qui ont accepté une proposition par rapport à 2018 (+ 4 %).

En 2020, la plateforme Parcoursup sera ouverte à de nouvelles formations, notamment aux formations en apprentissage, et une offre spécifique d’information, d’accompagnement et de formation sera mise en place à destination des candidats en reprise d’études (110 000 candidats se sont inscrits sur la plateforme cette année, au niveau national).

Crédits Photo : Mon Salon Etudiant