Passage de la planète Mercure devant le Soleil Lundi 11 novembre : Un phénomène rare observable depuis les Antilles/Guyane

Le lundi 11 novembre prochain, Mercure, plus petite planète du Système solaire, s’interposera entre la Terre et le Soleil. Ce phénomène astronomique est rare puisqu’il se produit de 13 à 14 fois par siècle. En Martinique, Guadeloupe et Guyane, ce passage de Mercure sera visible dans son intégralité de 9h35 à 15h03. (En fin d’article vous trouverez les horaires en heure locale, du phénomène selon les villes, en métropole et en Outre-mer).

Nous vous donnons toutes les informations pour bien profiter du spectacle, avant le prochain qui sera en 2032 !

Phénomène observable en France métropolitaine et en Outre-mer

En France métropolitaine, le phénomène débutera à 13h35 (heure locale française). Il ne sera pas visible dans sa totalité car le Soleil se couchera avant la fin du passage, mais pourra toutefois être observé jusqu’entre 16h48 et 17h32, selon les régions.

Que verra-t-on ?
Le phénomène est spectaculaire en ce qu’il permet de se rendre compte du rapport d’échelle impressionnant entre les deux astres. Vu depuis la Terre, le disque de Mercure, qui se détachera du fond lumineux, ne sera pas plus gros qu’une petite bille.

IMPORTANT : Ne jamais observer le Soleil sans protection !

Il ne faut jamais observer le Soleil sans protection spéciale, sous peine de courir des risques de lésions oculaires graves. Il convient de rappeler quelques précautions d’observation à prendre :

1. La meilleure méthode pour suivre le passage de Mercure sans risque est celle d’une observation par projection sur un écran. Le « solarscope » est un moyen pratique et peu coûteux pour se rendre compte du rapport d’échelle impressionnant entre les deux astres : 0,7 mm pour Mercure, contre 12 cm pour le disque solaire (dispositif disponible dans les commerces spécialisés).

2. Il est possible de suivre le passage avec un instrument astronomique grossissant. Mais celui–ci doit être obligatoirement muni d’un filtre solaire de densité 5 de type « mylar », pour éviter tout accident ophtalmique irréversible.
3. Il n’est pas possible d’observer le passage de Mercure avec des lunettes d’éclipse. 4. Tout autre moyen (lunettes de soleil…) est à proscrire.

Ci-dessous les horaires en heure locale, du phénomène selon les villes, en métropole et en outre-mer.