Patrick Baucelin : Le réalisateur martiniquais à nouveau plébiscité par les américains

Vues : 314

Une fois de plus, le réalisateur martiniquais, Patrick Baucelin, a été plébiscité et reconnu pour ses productions par les américains. Avec plus de 4300 participants de 43 pays en compétition lors du 51ème Festival International de Houston en avril 2018 au Texas, il a remporté un Gold Award, catégorie Histoire, pour l’excellence de son film « Les secrets des forteresses de la Caraïbe 2 »

Le martiniquais est appelé sur le podium lors du Gala de cloture.
A ce moment là, près de 1000 personnes dans la salle et on appelle Patrick Baucelin de Martinique pour le film « Les secrets des forteresses de la Caraïbe 2 » qui remporte un Gold Award catégorie Histoire. Le réalisateur n’en revient toujours pas.

Le palmarès du film est déjà conséquent avec une honorable Mention au festival de Californie (USA), sélection officielle au Festival international de Rome (Italie), sélection officielle au Festival international Panafricain à Cannes (France).

Le festival International de Houston a vu passer des réalisateurs comme Steven Spielberg, Olivier Stone, David Lynch, Ang Lee … on ne peut souhaiter à patrick Baucelin que ce même tremplin.

Synopsis du film :

Forts et forteresses de la Caraibe, ces ouvrages représentaient la seule défense contre les invasions tantôt anglaises, tantôt françaises, tantôt hollandaises, tantôt espagnoles.
Tous, connus ou méconnus, en ruine, restauré ou dressant encore fièrement leur tour, tous ont une histoire et résonnent de leur glorieux passé.

Regardez ces merveilles d’architecture fortifiée, ces sentinelles de pierre érigées au cours des siècles.

En bord de mer ou en montagne, il y en a, bien au-delà de nos frontières, partout dans la Caraibe (Martinique, La Dominique, Antigua & Barbuda, Les Bermudes, Barbade, Trinidad & Tobago, Saint Eustache, Saint Vincent & Les Grenadines, Saint Barthelemy…) .

L’histoire nous invite à pousser la porte de ces fortifications, témoins de notre mémoire.
Pénétrez dans un monde encore mystérieux et inconnu qui vous livre quelques-uns de ses secrets…

« Ma chance d’être martiniquais, je suis un winner….Je suis du monde » a déclaré le réalisateur après avoir reçu son prix.