Patrick Saint-Eloi : Un titre inédit dévoilé 10 ans après la mort du chanteur Guadeloupéen

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Pour entretenir le souvenir de Patrick Saint-Eloi, le label Note A Bene-Wagram publie sur les réseaux sociaux une chanson posthume du chanteur guadeloupéen. « Nou pa dakô » dénonce les sommes dépensées pour faire la guerre.

« Il y a 10 ans Patrick nous quittait … 10 ans après, sa musique, son talent, sa voix légendaire sont plus que jamais parmi nous ».

C’est par ces quelques mots que débute le message des membres du groupe Kassav’ aux nombreux fans de Patrick Saint-Eloi.

Et de poursuivre : « Le 20 octobre, Patrick aurait eu 62 ans. Ce titre inédit nous rappelle que sa musique et ses paroles restent d’actualité. Ça c’est le zouk ».

Sans aucun doute, PSE restera l’un des artistes préférés des amoureux du zouk. L’une des plus belles voix de sa génération.

Emporté par la maladie, mais toujours dans les cœurs

Si son nom est associé au groupe Kassav’, Patrick Saint-Éloi était aussi connu pour ses propres compositions, des tubes gravés dans la mémoire collective.

Sa disparition, le 18 septembre 2010, des suites d’une longue maladie, sera une véritable onde de choc et laissera de nombreux fans orphelins.

Pour toutes ces raisons, le label Note A Bene-Wagram a décidé de dévoiler cette semaine un titre inédit du chanteur guadeloupéen.

« Nou pa dakô », c’est son nom, est une chanson engagée, dans laquelle les sommes engagées pour faire la guerre sont pointées du doigt.

PSE en est l’auteur et le compositeur. Son fidèle ami et bassiste Frédérik Caracas en a fait les arrangements.