Pêcheurs pillés, transporteurs en colère… quand la grève de carburant crée la psychose en Martinique

Vues : 4

Transporteurs

Depuis près de 4 jours, la grève des gérants des stations service fait rage. Après le siphonnage des véhicules des particuliers, les stations services réquisitionnées radicalement prises d’assaut par ces derniers, ce sont maintenant les pêcheurs qui font l’objet de pillage. Les stocks de carburant entreposés dans les cabanes ont été dérobés et certains bateaux amarrés à quai ont également été siphonnés.

Ils semblent vraiment que la peur du manque de carburant s’empare de la population. Et ce sont maintenant les transporteurs publics routiers de voyageurs et de marchandises qui menacent de faire grève, s’ils n’ont pas accès aux pompes du au caractère légitime de leur métier exercé sur les routes. L’Union Syndicale des Entrepreneurs de Transports (USET) a adressé au Préfet un communiqué de presse explicite sur le problème réclamant une priorité d’approvisionnement en carburant:

Transporteurs publics

Photo: Google images