Père Olivier-Marie Lucenay : sa dernière messe en Martinique avant son départ

Vues : 3236

Le Père Olivier-Marie Lucenay, âgé de 36 ans, va célébrer sa dernière messe en Martinique ce dimanche 1 er juillet, et s’envolera pour la France hexagonale fin aout.

Membre de la Communauté de l’Emmanuel, il va rejoindre le diocèse de Versailles début septembre pour une mission de 3 ans. C’est ce diocèse qui a souhaité qu’il vienne intégrer son équipe. L’annonce a été faite par l’évêque de Martinique David Macaire sur radio Saint-Louis en fin de semaine dernière.

On l’a surnommé « le prêtre martiniquais qui fait le buzz » comme on a pu lire ça et là. Effectivement, des dizaines de vidéos dans lesquelles on le voit chanter Dieu avec les jeunes, dans le registre musical de ces jeunes, se sont retrouvés sur les réseaux sociaux. Le Père Olivier-Marie Lucenay a emmené un vent de modernité dans l’évangélisation ce qui a beaucoup séduit ces fidèles.

Il va quitter la Martinique en septembre prochain pour intégrer le diocèse de Versailles. Un départ qui sera certainement vécu difficilement par ces jeunes dans un premier temps. Mais ils pourront encore visionner le dernier clip du Père Olivier-Marie Lucenay « Freedom Frè Mwen » un beau message d’espoir sorti fin novembre 2017 et qui a été très bien accueilli.

Un succès sans précédent auprès de la population de Martinique mais également de Guadeloupe

C’était à l’occasion de la Journée Internationale de la Jeunesse que le « prêtre star de Martinique », Père Olivier Lucenay, avait été invité par les jeunes de la ville des Abymes en Guadeloupe. En ce mois avril 2015, la salle de l’espace régional du Raizet était comble. Le Père Lucenay a échangé avec les jeunes et les moins jeunes guadeloupéens sur le thème de la « Jeunesse et la Foi ».

Olivier Lucenay originaire du Robert a été ordonné prêtre par Mgr Michel Méranville, dimanche 23 novembre 2014, à la cathédrale Saint-Louis de Fort de France.

C’est en 2001 qu’il découvre l’Amour de Dieu avec un groupe de prière des jeunes de sa paroisse, « les Sarments ».

En septembre 2008, Olivier Lucenay a intégré le séminaire diocésain de Paris, où il a été formé pendant 9 ans.