Place des Fêtes de Ducos : Rebelle ou Procédurier ?


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,
Vues : 8326

Les réseaux sociaux regorgent de nombreuses vidéos en tout genre, notamment sur les forces de l’ordre.

La toute dernière qui fait le buzz semble interpeller plus d’un Martiniquais mais est au coeur de la problématique de la Sécurité qui déchaîne les passions.

On découvre un homme habillé tout de noir parlant fort et avec conviction, entouré de militaires de gendarmerie un peu circonspect.

L’homme en noir qui est sur la place des fêtes de Ducos, lieu connu et très prisé dans la ville de la porte du Sud pour ses snacks de grillades et snacks en tout genre, refuse d’obtempérer sans « le document » autorisant les gendarmes à le faire selon ses propos sur la vidéo .

Les gendarmes restent muets et immobiles et semblent bien embarrassés.

Mais qu’en est il exactement d’un point de vue légal?

Pour faire simple, on ne peut fouiller votre véhicule que dans des cas très précis:

1/ Service des Douanes procédant à des fouilles aléatoire dans le cadre de leurs missions

2/ Police ou Gendarmerie en cas de présomption avérée d’une infraction, délit ou crime ( par exemple un policier aperçoit de l’extérieur de la drogue, une arme ), ou mise en danger de la vie d’autrui ( personne séquestrée ou bloquée dans un véhicule )

3/ Police ou Gendarmerie avec un Ordre de Perquisition de l’autorité administrative ou judiciaire donnant accès au véhicule de la personne dans le cadre d’une affaire précise

4/ Police ou Gendarmerie après ordre du Procureur de la République dans le cadre précis et délimité dans l’espace et le temps d’une opération ( Par exemple Recherche d’armes ou de cambrioleurs avec barrage filtrant sur les routes comme cela se fait régulièrement).

Même dans le cadre de l’Etat d’Urgence, ces procédures sont identiques, sauf que pouvant être accélérées.

Donc selon les infos de la vidéo, l’homme en noir exige simplement le respect de ses droits, qui sont selon lui bafoués et il prend à témoin d’une façon musclée toute la population.

L’homme en noir ne s’est pas dérobé mais a peut être fait preuve d’un peu de virulence et peut éventuellement risquer un outrage , mais il pourra évoquer un abus de pouvoir présumé de ces gendarmes.

Les forces de l’ordre qui sont en sous effectif souffrent et ont du mal à accomplir leur mission.

Il est important cependant de respecter les procédures afin d’éviter tout dérapage et respecter les droits les plus fondamentaux des citoyens.

Et la population doit comprendre également que nos forces de l’ordre sont la pour nous protéger et coopérer au mieux afin d’éradiquer la violence qui gangrène notre société.

Jérôme JOSEPH

 

 


3 commentaires :

  1. sweety

    je ne crois pas me tromper, mais Sarkozy n’avait-il pas donné aux policiers et aux gendarmes le droit appartenant aux douaniers de fouiller les voitures… Je ne suis pas juriste mais en faisant jouer ma mémoire je crois que…

    Répondre
  2. FIER d'être MARTINIQUAIS

    Le mec fait son gros COCO parce qu’il est entouré de ses amis et témoins mais le jour il se retrouvera tout SEUL, il fera moins le MALIN

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *