Plusieurs statues recouvertes du drapeau rouge-vert-noir à Fort de France

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

« Nous sommes à la place des fusillés de 1870 ce 01 janvier 2020 pour nous placer dans l’énergie des héros de l’autorité de notre histoire. Nous allons draper des couleurs originelles des monuments à l’effigie des bourreaux de nos ancêtres » c’est ainsi que le mouvement martiniquais MUN a décrit l’action qu’elle a entreprise ce mercredi 1er janvier.

« Remettons nous sous nos énergies, notre autorité » a déclaré MUN.  Après la rue des Fusillés de 1870, les membres de l’association se sont rendus sur la Savane où ils ont recouvert les statues de Joséphine de Beauharnais et celle de Pierre Belain D’Esnambuc du drapeau rouge-vert-noir.

« Nous appelons tout le monde à respecter de la vie. Les colonisateurs ne peuvent pas être des repères. Nous devons être nos propres repères. C’est la vie qui nous engendre. C’est la vie qui fait l’autorité », a déclaré Olivier Bérisson lors d’un live Facebook.

Ce n’est pas la première fois que des associations manifestent face aux « symboles colonialistes « . Le 23 août dernier, le MIR Martinique avait appelé au rassemblement sur la Savane à Fort de France.

Photos : Benny