Polémique : Eric Zemmour trouve violent les enfants qui ont des prénoms étrangers à l’histoire de France

Vues : 1422

Eric Zemmour a fait une rentrée remarquée sur le plateau des « Terriens du dimanche ». En pleine promotion pour son nouveau livre, le polémiste était invité à C8 aux côtés de Thierry Ardisson , chef d’orchestre de l’émission. Et Eric Zemmour ne s’est pas gêné en critiquant avec rudesse le prénom d’Hapsatou Sy, chroniqueuse sur le plateau des « Terriens du dimanche ».

Attaquée sur son identité, l’animatrice franco-sénégalaise veut porter plainte. L’écrivain controversé, regrette que tous les prénoms donnés en France ne soient pas ceux de saints chrétiens.

Dimanche, face aux invités de Thierry Ardisson, Eric Zemmour semblait sûr de son fait : « Normalement chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été aboli par les socialistes en 1993, on doit donner des prénoms dans ce que l’on appelle le calendrier, c’est à dire les saints ».

Choquée, la chroniqueuse Hapsatou l’a interpellé : « Je m’appelle Hapsatou, moi  … Et je suis française ! ». Réponse cinglante du polémiste assis en face d’elle : « Eh bien, votre mère a eu tort », sur ce, Eric Zemmour lui suggère sans ciller que si elle s’appelait Corinne, ce prénom lui « irait très bien ».

Alerté, le service juridique de C8 a jugé prudent de supprimer, pour le montage final, une grande partie de l’échange entre Eric Zemmour et Hapsatou Sy, filmé le jour de l’enregistrement

Lundi, Eric Zemmour qui a déjà fait l’objet de condamnations judiciaires sur C8, persiste et signe. Sur la chaîne d’information continue LCI, il maintient son argumentation : « Je trouve violent les gens qui donnent à leurs enfants des prénoms qui sont étrangers à l’histoire de France alors que leurs enfants vivent en France ».

Hapsatou Sy assure qu’Eric Zemmour « ne s’en sortira pas indemne ». Dans un tweet posté dimanche elle s’interroge sur la suite à donner à ce différend et commente : « Sur le plateau, j’ai subi des insultes graves ainsi que mes parents. Très affectée par la violence de la scène que j’ai eu à vivre et que vous n’avez pas vu ce soir, je réfléchis à quitter l’émission ».

Toujours sur les réseaux sociaux, l’animatrice de télévision, qui s’étonne du silence de Thierry Ardisson, ajoute : « Il (Eric Zemmour) ne gagnera pas cette fois. J’ai tous les éléments en ma possession. Et pour mes parents et mon identité insultés hier soir (samedi), j’irai jusqu’au bout quelques soient les conséquences. A bon entendeur».

La Société de production des « Terriens du dimanche » a réagi de son côté. Lundi, dans un communiqué, elle demande clairement à Hapsatou Sy « d’informer rapidement Thierry Ardisson ou Stéphane Simon si elle souhaite quitter l’émission ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy