Pour Emmanuel Macron « France Ô n’est pas indispensable »

emmanuel-macron

Le Président de la république, Emmanuel Macron, s’est exprimé en direct face aux journalistes ce jeudi 25 avril.

Avec cette nouvelle intervention diffusée en direct, le chef de l’Etat a souhaité répondre à la colère exprimée par les « gilets jaunes », en s’appuyant sur les propositions émises lors du grand débat national.

Le président de la République Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces hier soir qui concernent directement les outre-mer :

– Le maintien des aides économiques et des aides à l’emploi notamment par des dispositifs de défiscalisation.
– La nécessité d’appliquer le principe de différenciation territoriale, notamment pour les territoires ultramarins.

Il a également annoncé qu’il fallait « mettre le climat au cœur de notre projet national et européen« ; « C’est chose faite pour les outremer avec la Trajectoire outre-mer 5.0 que je porte, mais il nous faudra accélérer sa mise en œuvre et les citoyens seront davantage associés aux politiques menées » a déclaré Annick Girardin..

Mais ce que les ultramarins retiennent surtout, c’est la confirmation d’Emmanuel Macron de la fermeture de France Ô, en jugeant «pas indispensable» la chaîne nationale dédiée aux Outre-mer. Selon lui, l’existence même de France Ô revient à « justifier que nos Outre-mer, au fond, n’ont pas droit de cité au coeur de France Télévisions« .

«Il y a des chaînes pour chaque territoire d’Outre-mer, elles seront maintenues et elles sont indispensables», a ajouté Emmanuel Macron, faisant référence au réseau Outre-mer 1ère, implanté dans neuf territoires ultramarins et émettant dans chacun d’entre eux.

En juillet 2018, le gouvernement avait décidé de la suppression de la chaîne d’ici 2020.