Pour le Préfet de la Martinique « les blocages et les boycotts par la force ne sont pas admissibles »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Dans un communiqué intitulé « Blocages illégaux dans les centres commerciaux » le préfet de la Martinique, déclare que « ces formes d’actions par la ‘contrainte ou violence’ portent préjudices aux Martiniquais » et que « rien ne peut justifier l’utilisation de la force ou de l’intimidation ».

Ce communiqué fait suite au nouveau boycott d’Euromarché au Robert, ce samedi 23 novembre où de nouvelles échauffourées ont eu lieu entre les forces de l’ordre et les manifestants. Le préfet « rend hommage à la retenue et au professionnalisme des gendarmes dans leur intervention ».

Enfin dans son communiqué le préfet appelle « à privilégier le dialogue pour résoudre les difficultés ».

Depuis ce matin, une nouvelle tentative de blocage d’un centre commercial a été observée dans la commune du Robert. Cette tentative fait suite à plusieurs blocages illégaux organisés ces dernières semaines.

La liberté de manifestation constitue une garantie constitutionnelle essentielle. Elle a pour corollaire de se conformer à la législation en vigueur et de respecter les autres citoyens, notamment leur liberté d’aller et venir. Les blocages et les boycotts par la force ne sont donc pas admissibles.

Ces formes d’actions par la « contrainte ou violence » portent préjudices aux Martiniquais, qu’ils soient clients ou employés. Rien ne peut justifier l’utilisation « de la force ou de l’intimidation ».

L’attitude des manifestants a ainsi dû conduire les forces de l’ordre à intervenir à la fois pour assurer nos libertés essentielles et pour mettre fin aux exactions, lancers de pierre et coups exercés contre elles.

Le préfet de la Martinique rappelle l’attachement que nous devons tous avoir pour nos libertés. Il rend hommage à la retenue et au professionnalisme des gendarmes dans leur intervention. Il appelle enfin chacun à privilégier le dialogue pour résoudre les difficultés.

Photos : Martinique Drapeau