Présidentielle 2012 / 2ème tour : Les consignes de vote de Serge Letchimy aux Martiniquais

Vues : 2

 

Chères Martiniquaises, Chers Martiniquais, Très chers compatriotes,

Lors du premier tour des élections présidentielles françaises, je vous ai appelés à porter vos suffrages sur François Hollande. Les résultats sont au-delà de tout espoir. Par votre vote massif, vous avez manifesté un net refus des choix économiques et sociaux des cinq dernières années. Ce premier tour a été l’occasion, pour beaucoup d’entre nous, d’exprimer leur impatience, leur colère, leur choix idéologique, leur tendance ou leur fidélité.

Devant nous, maintenant, s’ouvrent deux perspectives :

– d’un côté, incarné par le gouvernement actuel, un système capitaliste à bout de souffle qui privilégie la maximisation des profits au détriment de la dignité humaine, qui accentue les inégalités sociales par sa logique d’enrichissement démesuré des uns sur l’appauvrissement et le surendettement systématiques des autres.

– de l’autre, le choix d’une économie sociale, solidaire, respectueuse de l’environnement. Une économie dans laquelle l’Humain s’impose aux arrogances bancaires et aux spéculations sauvages des marchés financiers.

Avec François Hollande, nous retenons le souci d’un monde de tolérance, de solidarité, de partage des richesses et du respect de l’autre dans ses différences, ses traditions, ses mémoires, sa culture, son intimité et sa dignité humaine.

Ce combat, nous devons  le mener collectivement, partout dans le monde, et ici, en Martinique, encore davantage. Nul ne peut se satisfaire de l’insoutenable :
– 1 martiniquais sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté
– un taux de chômage effarant (62, 4%) qui détruit notre jeunesse.
-Drogue et violence marginalisent et font des ravages
– une économie qui se nourrit des flux de containers, des taxes d’importation et de transferts sociaux.

Cet intolérable, nous avons entrepris, à la région Martinique, de le combattre par une logique qui déserte les guichets et qui s’installe résolument dans la relance de la production locale ,  l’autonomie de pensée, l’autorité de conception, l’innovation,  l’ardeur d’une responsabilité collective,  qui favorise la responsabilité de chacun.
Une démarche de projets.

Nous n’avons rien à demander, ni à quémander à François Hollande, seulement le conforter dans le combat qu’il mène. Rien à exiger, sinon qu’il réussisse et que cette réussite nous accompagne dans notre volonté d’une Martinique nouvelle. Une Martinique travailleuse, productive, innovante, riche de son assise caribéenne, ouverte sur son berceau américain, et ne renonçant à aucune de ses solidarités avec la France, avec l’Europe, avec l’Afrique ou avec l’Inde, et tous les peuples du monde.

Une Martinique active, volontaire, digne et responsable !

Une Martinique riche de son droit à la différence et à l’initiative, qui ne remet pas en cause l’égalité des droits.
Le combat François Hollande est le nôtre !
Je suis à ses côtés.
Martiniquais, Martiniquaises, ce combat est aussi  le vôtre !
François Hollande se trouve à nos côtés !  Votez.

Serge LETCHIMY

www.serge-letchimy.fr