Présidentielle-Benoit Hamon : Il faut déjouer la catastrophe annoncée !

Vues : 73

Place de la République à Paris, avec leurs ballons, drapeaux, stickers, caravanes, cars régie, ils étaient tous présents à attendre Benoit Hamon dès 17 heures ce mercredi 19 avril.

Après une fouille des sacs par la police, qui garantissait que tout allait bien, le public impatient n’espérait qu’un homme, Benoit Hamon. A 19 heures, et durant une bonne heure, le candidat socialiste vainqueur de la primaire à gauche et qui peine dans les sondages, a galvanisé ses troupes : « Avec conviction et sans état d’âme ».

 

Pour Benoit Hamon, son engagement va au-delà de la présidentielle : « Je continue pour maintenant et pour après ».

En tout cas au milieu des patrouilles de Crs, plus de 1 000 sympathisants ont suivi le discours christique de leur favori qui répète à qui veut l’entendre : « Il faut déjouer la catastrophe annoncée ».

 

 

A la fin de la soirée le groupe Kassav et le chanteur Jacob Desvarieux étaient certains de rassembler encore quelques indécis avec ce concert festif de fin de campagne ce mercredi 19 avril 2017.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy Photos c’news Actus Dothy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *