Primaire à gauche : Le bilan de François Hollande jugé par les candidats

Vues : 162

Sept candidats socialistes et alliés se sont affrontés ce jeudi soir lors du premier des trois débats de la primaire de la gauche. Un débat qui avait pour but de désigner un vainqueur qui partira en campagne pour les élections présidentielles. Des élections prévues dans quatre mois qui élira le Président de la 5ème puissance mondiale.

20170112_220834

Ce premier débat co-organisé par TF1 et le Nouvel Obs était diffusé en direct et en simultané sur LCI, Public Sénat, et RTL a démarré dès 20h52, heure de Paris.

20170112_210732

Les candidats en lice, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Sylvia Pinel, François de Rugy, Benoît Hamon, François Peillon et Jean-Luc Bennahmias se sont opposés sans violence. Ces six hommes et une femme ont présenté et défendu leur programme durant plus de deux heures. L’occasion de repréciser et de comparer leur feuille de route détaillée et chiffrée.

20170112_213020

Le revenu universel, sans condition de ressource, avancé par Benoït Hamon et Jean-Luc Bennahmias s’est retrouvé au cœur du débat et a clivé un moment la discussion entamée sur le thème du travail.

Pour Jean-Luc Bennahmias du Front démocrate, ce revenu universel devrait être de 800 euros quand Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education, propose à terme 750 euros.

20170112_214144

« Une belle idée pas praticable » selon François Peillon, pour qui la mise en place d’une telle mesure « serait trop coûteuse ». Il l’évalue à 400 milliards par an.

20170112_213348

Toujours sur le même thème, Benoît Hamon a prévenu, qu’il abrogerait la loi El Khomri si les français le choisissent comme Président de la République.

20170112_220545

En invoquant une « incitation à la paresse », les candidats ont manifesté leur désaccord sur cette proposition. Manuel Valls (un peu secoué) préférant « la fusion des prestations sociales » qu’il appelle « revenu décent ».

20170112_210924

Auparavant, une question courte imposait aux candidats de dresser le bilan du CICE mis en place durant le quinquennat de François Hollande :

20170112_212951

« Incompréhension » choisit François Peillon pour traduire d’un mot le bilan 2012/2017
« Fierté » d’avoir participé à ce ce Gouvernement pour Manuel Valls
« Contrasté et à demi-teinte » se contente François de Rugy
« Le gouvernement a pris ses responsabilité » encense Sylvia Pinel
« Inachevé » lâche Benoit Hamon
« Peut mieux faire » lance Jean-Luc Bennahmias
« Un bilan difficile à défendre » conclut enfin Arnaud Montebourg.

20170112_220427

Sur la santé, l’idée innovante sera celle de Sylvia Pinel, qui propose la vente des médicaments à l’unité.

20170112_224233

Sur la question de la gestion des actes terroristes, tous les candidats sont unanimes et donnent un satisfecit général à François Hollande « Nous pouvons l’en remercier, la France s’est tenue très solidement sur les pieds » résume Arnaud Montebourg.

20170112_212624

A 23h 35, tiré au sort pour la conclusion, Benoît Hamon se dit prêt à affronter François Fillon et Marine Le Pen. Jean-Luc Bennahmias exhorte une alliance élargie de la gauche, d’Emmanuel macron à Jean-Luc Mélenchon.

20170112_220725

Le scrutin aura lieu les 22 et 29 janvier prochains.

20170112_220241

Christophe Borgel, le Président du Comité national d’organisation des primaires citoyennes a déclaré qu’il y aura 7530 bureaux de vote pour la primaire du PS et ses alliés, en France et dans les Outre-mer.

Dorothée Audibert-Champenois/C’news Actus Dothy
Photos Capture d’écrans C’news Actus Dothy