Priscillia Ludosky répond à Emmanuel Macron : « D’ailleurs que fait Colbert devant l’Assemblée Nationale ? »

Priscillia-Ludosky-AA1

Suite à la destruction des statues de Victor Schoelcher en Martinique, Emmanuel Macron avait réagi sur Twitter en condamnant « avec fermeté ces actes perpétrés sur l’île ». Après la réponse de Kalash au Président, voici celle de Priscillia Ludosky, la martiniquaise à l’origine du mouvement des gilets jaunes.

Dans un premier tweet elle interpelle Emmanuel Macron sur la statue de Colbert devant l’Assemblée Nationale : « Ce sont les multiples révoltes (non enseignées à l’école) alors que l’exige la Loi Taubira) qui ont mené à l’abolition de l’esclavage. Victor Schoelcher a fait indemniser les esclavagistes pour avoir « perdu leurs biens ». D’ailleurs que fait Colbert devant l’Assemblée Nationale, lui qui a créé le Code Noir ? » écrit-elle.

Mais elle ne s’arrête pas là : « D’ailleurs, grâce aux indemnisations perçues par les esclavagistes à l’initiative de Victor Schœlcher… ceux-ci ont pu passer à l’esclavage 2.0 … Monoculture intensive de la banane, ouvriers agricoles asservis + Chlordecone = empoisonnement terre et population = Crime Humanité » lâche-t-elle sur Twitter.

« Si vous ne savez plus quoi condamner avec fermeté, vous pouvez condamner le matraquage des soignants, des pompiers et les agissements de Castaner et Lallement qui ont fait éborgner plusieurs manifestants » conclut-elle.

Le 20 décembre 2018, Emmanuel Macron lui avait laissé un long message sur la plateforme Change.org via sa pétition « pour une baisse des prix du carburant à la pompe » qui avait récolté plus d’un million de signatures. La jeune femme de 33 ans d’origine martiniquaise avait décidé de lui répondre point par point.