Professeur décapité : De vives réactions aux Antilles et en Guyane

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

Ce vendredi 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans les Yvelines a été décapité. Agé de 47, il enseignant sur la commune de Conflans-Sainte-Honorine. Un acte barbare qualifié « d’attentat terroriste islamiste caractérisé » par le président de la République, Emmanuel Macron. « C’est la République qui est attaquée avec l’assassinat ignoble de l’un de ses serviteurs, un professeur », avait réagi sur Twitter M. Blanquer. L’enseignant avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Son agresseur présumé a été tué par la police, dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise). Aux Antilles et en Guyane, l’émotion est vive et les réactions tombent au lendemain de cet acte épouvantable.

Un rassemblement est organisé ce mardi 20 octobre à 18h sur le parvis des droits de l’homme à Saint-Denis, pour la liberté d’expression. Neuf personnes ont été placées en garde à vue en Métropole.

L’horrible attentat de #Conflans rappelle tristement que l’école et l’éducation inquiètent toutes les formes…

Publiée par Olivier SERVA sur Samedi 17 octobre 2020

Hier soir, l’irréparable a été commis à Conflans-Saint-Honorine. Aux proches de la famille et à toute la communauté…

Publiée par Gabriel Serville sur Samedi 17 octobre 2020

Au nom du Conseil municipal de Fort-de-France, j’adresse un message de solidarité et de soutien aux acteurs de…

Publiée par Didier Laguerre sur Samedi 17 octobre 2020