Proxénétisme et viol aggravé en Martinique : trois individus en détention provisoire dont un couple.

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Proxénétisme et viol aggravé en Martinique : trois individus en détention provisoire dont un couple. Ils encourent 10 ans et 20 ans d’emprisonnement

Les faits remontent au mois de juillet dernier. Une jeune fille de 19 ans s’est présentée à la gendarmerie du Vauclin pour déposer plainte suite à la publication sur les réseaux sociaux d’une photographie pornographique la représentant. Elle révélait aussi avoir été victime de proxénétisme aggravé et de viol quand elle avait entre 17 et 19 ans.

La jeune victime a rencontré un couple sur les réseaux sociaux en 2017, avoir accepté de poser avec de la lingerie érotique. Elle s’est ensuite prostituée à la demande du couple qui menaçait de diffuser les photos.

Les faits se déroulaient soit dans un hôtel, soit en plein air, soit chez une connaissance du couple. La jeune fille était payée 100 euros par nuit durant laquelle elle pouvait avoir une dizaine de clients. Elle précisait avoir été une fois violée par l’homme du couple.

Une quarantaine de clients a pu être entendue par les enquêteurs. Environ 10 femmes se livraient à la prostitution dans le cadre de ce réseau

Les trois individus ont été mis en examen des chefs notamment de proxénétisme aggravé,  et d’association de malfaiteurs. L’un d’entre eux a également était mis en examen du chef de viol aggravé.

A l’issue de leur mise en examen, les trois individus ont été placés en détention provisoire.
Les deux premiers encourent une peine de 10 ans d’emprisonnement. Celui mis en examen également du chef de viol aggravé encourt une peine de 20 années de réclusion criminelle.
Les auteurs présumés, deux hommes et une femme sont âgés de 24, 28 et 44 ans.