Racisme : En plein spectacle, un humoriste est violemment agressé

« On ne se connait pas. On ne se juge pas » est le nouveau show de l’humoriste Donel Jack ‘sman, censé fédérer des spectateurs de toutes origines et de tout bord politique. Mais depuis dimanche dernier, le spectacle qui s’est joué à Nice, a provoqué un grand débat sur les réseaux sociaux quand l’artiste a été pris à parti et agressé par un spectateur.

La réaction de Donel Jack’sman a provoqué un débat devenu viral sur le Social Media.

Donel Jack’sman

Dans son human comedy club, pour chauffer la salle, Donel Jack’sman a cette habitude d’interpeller son auditoire en lui demandant d’applaudir chaque fois qu’il entend le nom de son parti politique.

Quand Donel Jack’sman cite enfin le Rassemblement National, un seul spectateur applaudit. L’humoriste salue ce spectateur qui comme les autres a payé sa place : « Les gens qui votent Front National; ce qui m’énerve c’est qu’ils n’assument pas souvent. Lui, le monsieur, il a assumé et c’est cool, c’est cool » a commenté Donel Jack’sman avec philosophie. Mais la remarque qui aurait pu clore cet échange, s’est poursuivie avec un « Sale Noir » lancé par le même homme.

Surpris, l’humoriste de 37 ans, lui demande de répéter et par deux fois, l’homme dont le visage est dissimulé par manque de luminosité dans la salle, enchaîne « Sale Noir ». Dans la salle, à part quelques rires gênés, aucune réaction du public, note l’humoriste, qui se confie sur Instagram.

Entre l’envie d’en découdre physiquement ou de « ravaler sa colère », après une très brève réflexion, Donel Jack’sman décide de continuer son spectacle, mais pas sans lui répondre : « Mais tu aurais pu fermer ta gueule en fait. Tu as mis ce qu’on appelle un malaise qui n’apporte rien dans le spectacle ».

Publication de l’humoriste sur son profil Instagram

A Noël Donel Jack’sman a donc publié la vidéo de l’incident sur Instagram. Soutenu par des internautes qui louent le calme de l’artiste, d’autres se disent choqués et estiment qu’une réaction plus agressive de l’artiste était légitime.

Le human comedy club de Donel Jack’sman

Le temps de l’énervement fait place à la raison et aujourd’hui Donel Jack’sman songe à porter plainte. « A la base, ce n’est pas vraiment ma culture. Mais, j’ai reçu plein de messages de victimes de racisme, de messages de soutien juifs, de catholiques , de musulmans. Et je me suis dit que je devais porter plainte, même si je sais que cette plainte restera dans un océan de plaintes ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Tweeter C’news Actus Dothy Images Facebook/Instagram Donel Jack’sman