Racisme : « Il voulait tuer un Bâtard noir », l’acteur anglais Liam Neeson s’excuse, il est accusé de racisme

Liam Neeson, comédien dans le nouveau film « Sang Froid » de Hans Petter Moland tente depuis plusieurs jours de s’excuser pour des propos racistes qu’il aurait tenus il y a quelques semaines. L’acteur de 66 ans, avait juré qu’il tuerait une personne noire, enragé qu’un Noir, il y a plusieurs années, ait pu violer une de ses proches amies. Contre cet acte insupportable, Liam Neeson voulait tuer un Noir.

Par un communiqué, Liam Neeson s’est depuis excusé d’avoir blessé une communauté pour les mots jugés racistes qu’il a eus : « L’horreur de ce qui est arrivé à mon amie a déclenché des pensées irrationnelles qui ne représentent pas qui je suis. En essayant d’expliquer ces sentiments, j’ai heurté beaucoup de gens, à une époque où les mots sont si souvent utilisés comme des armes et une communauté entière de personnes innocentes est ciblée dans des actes de rage » a écrit l’acteur anglais.

Est-ce l’univers du film dans lequel il joue qui l’aurait poussé à avoir ces allégations racistes. Dans Sang Froid, son personnage Nels entreprend de démanteler un cartel de Viking. Et sa quête de justice va se transformer en une vengeance sans pitié, de citoyen modèleil devient un justicier au sang-froid, qui ne laisse rien – ni personne – se mettre en travers de son chemin.

En tout cas, c’est lors d’une interview dans le cadre de la promotion de la fiction Sang Froid, que Liam Neeson a raconté au journaliste, son désir de vengeance après le viol horrible de son amie : « J’ai parcouru les rues avec une matraque, en espérant être approché par quelqu’un. J’ai fait ça pendant peut-être une semaine, en espérant qu’un « bâtard noir » sortirait d’un pub pour me chercher des noises. Comme ça j’aurais pu le tuer ».

Des propos qui ont freinés la promotion du film, qui s’est vu privé de Tapis rouge pour son Avant-Première.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images