Raide des Alizés : Après une arrivée festive à l’aéroport, les choses sérieuses commencent ce jeudi

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Après une arrivée festive à l’aéroport au son du groupe Nou Pa Sav et une journée d’acclimatation ce mercredi (10 km de kayak quand même ) sur la côte Caraïbe entre Saint-Pierre et le Carbet, les Alizés ont retrouvé hier soir le confort, relatif, de leur bivouac sur les pelouses du Château Depaz. Un repos indispensable au vu du programme qui les attend aujourd’hui. Zoom sur le parcours du jour : jeudi 28 novembre 2019

Une journée en deux temps attend les Alizés

Matinée : Tout d’abord, c’est une épreuve de VTT de 20,4 km pour 571 mètres de dénivelé positif qui est proposé aux aventurières.

Le parcours concocté par Christophe Assailly, le directeur technique de l’événement, est le plus technique et le plus exigeant jamais réalisé lors d’un Raid des Alizés – Martinique. Le départ est réalisé en « mass start » avec un premier goulet d’étranglement au bout de 300 mètres. Cela promet d’être spectaculaire.

Les participantes vont ensuite traverser des bananerais ainsi que des champs de cannes à sucre, d’avocatiers géants ou encore de piments, une vraie expérience sensorielle. Les Alizés vont devoir doser leur effort et gérer la chaleur ainsi que le dénivelé pour ne pas se mettre dans le rouge trop rapidement et finir l’épreuve dans de bonnes conditions.

Après-midi : Après la grosse épreuve du matin, les Alizés vont pouvoir allier sport et tourisme lors de l’après-midi. Elles s’attaqueront donc à une Course d’Orientation dans Sainte-Marie, village martiniquais situé sur la côte atlantique de l’île.

Relativement courte, cette épreuve va mettre la cohésion d’équipe de chaque trio à rude épreuve. Fatiguées par les efforts du matin, les participantes vont devoir faire preuve de stratégie pour aller chercher au plus vite les 8 balises réparties dans la ville.

Les photos de la première épreuve de la journée pour les Alizès ,5,7 km de kayak départ St Pierre arrivée au Carbet par Thierry Cayau :