Enquête préliminaire pour détournement de fonds publics à la mairie de Fort de France : Didier Laguerre « tient à rétablir les faits »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Ci-dessous, la réaction de Didier Laguerre, à l’article relayé sur le Huffington Post, concernant l’ouverture d’une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics à la mairie de Fort de France, publié ce jour. « Dans un souci de transparence, le Maire de la Ville de Fort-de-France tient à rétablir les faits et à donner aux citoyens martiniquais les informations exactes liées à ce dossier » écrit-il.

Le Maire de la Ville de Fort-de-France a pris connaissance de l’article paru ce jour dans le Huffington Post.

Dans un souci de transparence, le Maire de la Ville de Fort-de-France tient à rétablir les faits et à donner aux citoyens martiniquais les informations exactes liées à ce dossier.

Le dispositif d’incitation financière au départ anticipé à la retraite des agents de la commune de Fort-de-France en Martinique a été installé en 2002. 863 agents en ont bénéficié sur les 1364 partis à la retraite entre 2002 et 2020.

L’objectif de ce dispositif est clair et transparent : réduire les effectifs et la masse salariale de la Ville, comme le rappelle d’ailleurs un rapport de la Chambre régionale des Comptes (CRC) paru en juin 2020.

Ce dispositif coconstruit avec les services de l’État concerne encore aujourd’hui tous les agents ; il a fait l’objet de délibérations du Conseil municipal, transmises et validées par le contrôle de légalité de la Préfecture.

Contrairement à ce qui a été affirmé, ce dispositif a démontré son efficacité, comme l’ont confirmé une étude réalisée par un cabinet indépendant en septembre 2019, le rapport parlementaire Patient/Cazeneuve, ainsi que le premier ministre, Edouard PHILIPPE dans un courrier du 6 janvier 2020, en réponse à un référé de la Cour des comptes à ce sujet (voir extrait ci après).

S’agissant de la seconde recommandation, le rapport précité des deux parlementaire souligne l’intérêt qui peut s’attacher à un dispositif de départ à la retraite incitatif pour les personnels qui peuvent liquider leur retraite à taux plein et préconise sa reconnaissance par un législateur (recommandation n°26). Il cite en particulier le cas du plan de départ à la retrait anticipé de la commune de Fort de France.

Le Maire de la Ville de Fort-de-France s’indigne, qu’à quelques heures de la fin de la campagne officielle, certains tentent de le salir, alors que depuis 2002, ce dispositif permet à la Ville de retrouver des marges de manœuvres financières, sans licenciements ni augmentation d’impôts.
Il invite les foyalais.es, martiniquais.es à exercer sereinement leur droit de vote.