Réactions indignées après l’incendie de caddies sur le parking de Carrefour Dillon

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Quelques heures après l’incendie de plusieurs dizaines de caddies sur le parking de Carrefour Dillon à Fort de France, dans la nuit de mardi à mercredi 23 décembre, des voix s’élèvent pour condamner sévèrement ces actes manifestement volontaires. C’est d’abord le groupe Renaissance par la voix de son représentant Max Orville qui dit désapprouver ces actes «  intentionnels et odieux ».

« Renaissance Martinique s’indigne et condamne avec la plus grande fermeté de tels actes qui portent atteinte à l’esprit de paix, de concorde et de réconciliation. Au moment où la Martinique tente de restaurer son attractivité, de tels actes sont déplorables et pénalisent l’image de notre île ! »

Autre critique, celle de l’association des consommateurs et des citoyens de la Caraïbes. Son président Yvon Joseph-Henri condamne vigoureusement les dégradations physiques visant l’hyper marché de Carrefour Dillon.

« Outre le fait que les incendies peuvent vite devenir incontrôlables, ils interviennent en une période où les services publics sont sur les dents à la fois par l’afflux de vacanciers et de touristes, en nombre inhabituel à cette période de l’année.

Et puis, toucher un hyper marché dans la zone de Dillon, c’est risquer de priver une population souvent en difficulté économique, d’un approvisionnement pour le moins pratique du fait de l’absence de marchés de proximité immédiate » écrit encore le président de l’association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbes.

Photo : Réseaux Sociaux