Recrutement : l’État recherche un directeur de projet pour le « plan chlordécone IV »

Emploi : l’État recherche un directeur de projet « coordination du plan chlordécone IV », payé entre 88 750 euros et 114 750 euros par an !

C’est dans une vingtaine de jours, le 1 er janvier 2021 précisément que l’emploi de directeur de projet « coordination du plan chlordécone IV » sera vacant au ministère chargé des affaires sociales. Et l’emploi s’exercera au ministère des outre-mer, 57, boulevard des Invalides, 75007 Paris pour le bureau principal, et au ministère chargé des affaires sociales, 14, avenue Duquesne, 75350 Paris. Et on espère qu’un nombre importants d’antillais postulera.

Le directeur de projet sera amené à se déplacer fréquemment en Guadeloupe et en Martinique et sera accueilli dans le cadre de ses missions par les préfectures.

Description de la structure et des fonctions

Ce directeur de projet doit répondre aux attentes de la population antillaise, ce qui nécessite de renforcer l’ancrage local sous le pilotage des préfets, en lien étroit avec les collectivités territoriales.

Ce directeur de projet sera chargé de la coordination interministérielle des administrations centrales et de leurs services, en lien avec les territoires de Guadeloupe et de Martinique, afin de lutter contre la pollution par la chlordécone et ses conséquences dans tous les domaines affectés.

Il recevra une lettre de mission des ministres impliqués dans le plan stratégique de lutte contre la pollution par la chlordécone.

Il appuiera le directeur général de la santé et le directeur général des outre-mer dans le pilotage stratégique du plan chlordécone IV et la coordination entre les différentes stratégies.

Profil recherché

L’emploi s’adresse à un cadre expérimenté, fonctionnaire ou contractuel, avec une expérience minimale de six années d’activités professionnelles diversifiées en tant que cadre supérieur.
La candidate ou le candidat devra justifier d’une ou plusieurs expériences professionnelles réussies en situation complexe, dans le secteur public ou dans le secteur privé, notamment en matière de direction de projets.

La candidate ou le candidat devra disposer en particulier de compétences administratives, financières et juridiques, au regard du sujet complexe et sensible de la chloredécone, et maîtriser les techniques de communication.

La connaissance du contexte antillais, de la culture, des pratiques et des habitudes sera appréciée.

Ce poste implique la mise en œuvre de plusieurs compétences :
Compétences techniques (domaines d’expertise), administratives, financières et juridiques

Conditions d’emploi

La durée d’occupation de cet emploi est de trois ans, renouvelable une fois. Une période probatoire de six mois est prévue.

La rémunération dépend de l’expérience du titulaire de l’emploi et pour les personnes fonctionnaires de son classement dans la grille indiciaire des fonctionnaires. Elle comprend une part fixe brute comprise entre 88 750 euros et 114 750 euros annuel. Elle peut être complétée par une rémunération variable annuelle.

Il faut envoyer CV et lettre de motivation
au secrétariat général des ministères sociaux, par courriel exclusivement à l’adresse drh-cadres-sup@sg.social.gouv.fr, et en copie à la direction générale des outre-mer (secdegeom@outre-mer.gouv.fr) et à la direction générale de la santé (DGS-DIRECTION@sante.gouv.fr).