Reprise des cours : Alfred Marie-Jeanne pour un déconfinement « raisonné », différent de celui de l’Hexagone

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Reprise des cours : Alfred Marie-Jeanne pour un déconfinement « raisonné », différent de celui de l’Hexagone.

Alfred Marie-Jeanne considère que la Martinique doit réfléchir à sa propre stratégie de reprise des cours et se démarquer du déconfinement prévu dans l’Hexagone, car le pic de l’épidémie n’est toujours pas atteint sur l’île, selon lui.

Le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique plaide pour « un déconfinement raisonné » qui prendrait en compte « les caractéristiques principales de la situation de notre pays et les besoins réels ».

« (…) Plutôt que de nous aligner systématiquement sur la stratégie proposée pour la France continentale, nous devons définir une stratégie qui reflète les caractéristiques principales de la situation de notre pays et les besoins réels », déclare-t-il dans un communiqué publié lundi, à l’issue d’une réunion d’information et d’échanges avec les maires et les Présidents des EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale).

« Cette décision ne cesse de nous interroger, car je rappelle que la projection réalisée par le Conseil scientifique COVID-19 placée auprès du gouvernement, mais aussi l’analyse partagée de médecins et de chercheurs martiniquais, tout comme les prévisions de l’Agence régionale de santé, laissent entendre que le pic de l’épidémie n’a pas encore été atteint chez nous », dit-il.

« Le Président de la République a annoncé la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, laissant entendre du même coup sa levée prochaine et il a préconisé la reprise progressive des cours pour les populations scolaires », rappelle-t- il.

« Ce choix répond certainement à des impératifs de reprise d’activités économiques dans certains secteurs. Il se justifierait par le ralentissement observé du nombre de contamination en France Continentale. »