République en Marche en Martinique : Charlotte Gressier, référente du parti présidentiel

Vues : 1493

Elle est jeune, 33 ans, et vient de la société civile. Charlotte Gressier est née à Fort de France d’une maman indienne et d’un père français de l’hexagone.

Après une scolarité en Martinique, elle est partie à Paris et à Bruxelles et est revenue vivre dans son île natale.

Elle a été présentée très officiellement mardi 31 octobre à Fort de France. Charlotte Gressier est la représentante du parti présidentiel « la République en marche » en Martinique pour les trois années à venir. Elle a été désignée par Paris après une consultation des militants locaux.
Lors de la conférence de presse, Charlotte Gressier a expliqué avoir découvert Emmanuel Macron il y a un an et a vu dans son programme de réelles chances de développement pour la Martinique.

Son mot d’ordre est fédérer. Elle fait donc appel à toutes les bonnes volontés sans distinction de classe, d’âge ou de couleur politique et souhaite rencontrer toutes les représentations institutionnelles, économiques et culturelles de la Martinique.
Charlotte Gressier a inscrit deux priorités à son agenda : L’organisation des assises de l’outre mer et les municipales de 2020.

On se souvient que plusieurs personnes s’étaient revendiquées référentes de « la République en marche » en Martinique sans l’aval de Paris. Il s’agit de Matthieu Gama, Fred Lordinot, Chantal Maignan, ou encore Daniel Robin. Cette nomination d’une porte-parole officielle met un peu d’ordre dans la représentation locale du parti présidentiel. Il s’agissait d’être audible selon le coordinateur territorial. Mais si aucun des autoproclamés n’étaient invité lors de la conférence de presse, il n’y a pas de problème avec ceux et celle qui ont un temps revendiquer la représentation du parti a encore souligné le coordinateur territorial.