« Respect, aide et solidarité pour les victimes de violences sexuelles »

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

C ‘est le positionnement du CESECEM, dans une motion en date du premier mars 2021
Le Conseil Économique, Social, Environnemental, de la Culture et de l’Éducation de Martinique salue le courage qu’il faut aux victimes d’agressions sexuelles quel que soit leur âge pour révéler publiquement leur histoire douloureuse.

Il appelle au respect de la parole des victimes, à l’empathie et à la solidarité.

Il dénonce toutes les violences sexuelles dont les conséquences psychologiques, physiques, vie familiale et sociale, tout au long de leur vie, sont très lourdes d’abord pour les victimes, mais aussi pour leur entourage et pour toute la société.

Ses membres encouragent toutes les victimes à libérer leur parole et dénoncer les faits, quels que soient le milieu social et la position de leur agresseur, et à faire appel aux structures qui peuvent les accompagner.

Ils espèrent encore que ces actes courageux permettront à d’autres de sortir de leur peur, de leur sentiment d’isolement, de leur honte, de leur silence, afin que leur statut de victime soit reconnu et d’espérer se reconstruire pour pouvoir enfin vivre normalement.

Enfin l’organe consultatif de la CTM, demande aux différentes collectivités de Martinique et aux composantes de la société martiniquaise de considérer les violences sexistes et sexuelles comme une priorité à combattre partout, notamment avec des moyens financiers, afin d’envoyer un signal fort d’aide à ces victimes, de dénonciation des agresseurs, et d’œuvrer à libérer notre société du poids de ces violences.